Cordemais : la venue d'Emmanuelle Wargon à Nantes, une provocation selon les gaziers

Les agents de Cordemais devant la préfecture de Nantes, le 17 janvier 2020 / © France Televisions - Céline Dupeyrat
Les agents de Cordemais devant la préfecture de Nantes, le 17 janvier 2020 / © France Televisions - Céline Dupeyrat

La secrétaire d'État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire vient à Nantes signer un contrat de territoire concernant la fermeture de la centrale de Cordemais. Les salariés entendent bien la rencontrer, mais certainement pas pour évoquer le devenir de la centrale.

Par Sandrine Gadet

"Depuis le début de la semaine, on discute avec son cabinet , on a prévenu qu'il valait mieux annuler ou reporter cette signature...parce que là, venir au bout de 45 jours de conflit sur les retraites, c'est franchement de la provocation", Gwenaël Plagne, élu CGT de la centrale de Cordemais ne mâche pas ses mots.

Si Emmanuelle Wargon, la secrétaire d'État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, vient à Nantes dans la perspective de signer un contrat de territoire qui préfigure la fermeture de la centrale à charbon et sa transformation, ce n'est pas exactement à ce sujet que les salariés comptent l'interpeller.

Pour eux, "Le" sujet aujourd'hui c'est bel et bien la réforme des retraites et la mobilisation des salariés qui refusent le passage d'un système de répartition à un système par capitalisation.

Depuis 7 h ce vendredi matin, les salariés opposés au projet de réforme des retraites sont réunis à la centrale de Cordemais.
Il viendront ensuite en convoi dès 8h30 pour un rassemblement intersyndical, interprofessionnel devant la préfecture. 

Ce vendredi matin, les abords de la préfecture sont totalement bloqués, selon l'une de nos journalistes sur place.
Les abords de la préfecture totalement bloqués à Nantes, le 17 janvier 2020 / © France Televisions - Céline Dupeyrat
Les abords de la préfecture totalement bloqués à Nantes, le 17 janvier 2020 / © France Televisions - Céline Dupeyrat

Sur le même sujet

Les + Lus