Coronavirus : une aide de 100 euros pour 7 500 familles nantaises bénéficiaires de la restauration scolaire

Pour venir en aide aux familles les plus modestes qui bénéficiaient de la cantine scolaire avant le confinement, la Ville de Nantes va verser 100 euros à 7 500 d'entre elles. 40 % des élèves nantais sont concernés.

7 500 familles bénéficiaires de la cantine scolaire vont percevoir l'aide de la Ville de Nantes.
7 500 familles bénéficiaires de la cantine scolaire vont percevoir l'aide de la Ville de Nantes. © ROMAIN PERROCHEAU / AFP
Pour de nombreux foyers modestes, confinement rime avec difficultés financières. Les familles qui bénéficiaient avant le confinement de la restauration scolaire pour leurs enfants doivent désormais prendre à leur charge les repas du midi. Celle-ci permettait aux enfants de profiter d’un déjeuner à un prix très bas. Il était compris entre 0,84 € et 4,62 € pour les familles aux revenus les plus modestes.

Pour venir en aide aux familles pour qui le repas du midi est désormais bien plus coûteux que celui de la restauration scolaire, la Ville de Nantes va verser la somme de 100 euros par enfant scolarisé en primaire ou élémentaire (public et privé) aux foyers qui bénéficiaient de la cantine scolaire avant la crise sanitaire.

« La crise que nous traversons depuis plusieurs semaines ajoute encore cette difficulté pour les familles aux revenus modestes, il m’a donc semblé indispensable de les accompagner pour atténuer cela », explique Johanna Rolland.

40 % des élèves de Nantes concernés

11 339 enfants et 7 459 familles sont concernés par l'aide, soit 40 % des élèves nantais.

La Ville de Nantes a décidé d'agir après les remontées des familles elles-mêmes mais aussi des mouvements politiques. Le mouvement "Nantes en commun" avait notamment appelé à "relancer la cantine scolaire pour distribuer un repas gratuit par jour pour les enfants des familles les plus modestes, le plus rapidement possible".
 

L'aide sera distribuée aux familles les plus modestes : celles qui payaient le repas à la cantine entre 0,84 € et 4,62 €. Elle leur sera versée durant la première quinzaine de mai sous la forme d’un virement de la CAF de Loire-Atlantique. Il sera automatique pour les allocataires de la CAF. Les autres recevront un courrier expliquant les modalités de retrait de cette aide.

Au total, 1,1 million d'euros ont été mobilisés via le Centre communal d'action sociale pour venir en aide aux familles les plus démunies. La Ville de Nantes précise que cette aide est ponctuelle et n'a pour le moment pas vocation a être renouvelée.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter