Coupe de France 2023. Supporters du FC Nantes, ils se rendent à vélo de Nantes à Paris pour la finale

Kévin Le Ménaheze et Joris Rocher n'y vont pas à moitié pour soutenir le FC Nantes, qui joue son titre de champion de France samedi 29 avril contre Toulouse au stade de France. Les deux supporters vont rejoindre Paris depuis Nantes à vélo pour la deuxième année consécutive. Ils ont pris le départ mercredi 26 avril au matin.

"Aller les Jaunes !", clame Kévin en appuyant sur son klaxon de vélo. Devant, Joris ouvre la voie. Le convoi ne passe pas inaperçu : les cadres des vélos sont peints aux couleurs du FC Nantes et décorés d'écharpes à l'effigie du club. Sans compter le nounours juché sur le porte-bagage de Kévin. 

Le passage des deux hommes enjoués contraste avec la météo morose de ce mercredi matin.

"Vous allez à Paris ?", demandent plusieurs automobilistes et cyclistes qui croisent les deux amis. Ils sourient, klaxonnent et lèvent le pouce pour saluer l'expédition, qui prenait le départ à 9h du stade de la Beaujoire. 

350 km à vélo, et un semi-marathon jusqu'au stade de France

Les trentenaires se rendent à vélo au stade de France pour la deuxième année consécutive, afin de soutenir leur équipe de cœur qui affronte le Toulouse FC en finale de Coupe de France le 29 avril. 

Ils vont parcourir 350 km sur l'itinéraire de la Loire à vélo jusqu'à Orléans. Petit changement cette année, ils prendront alors le train jusqu'à Paris avant de faire un tour devant les monuments phares de la capitale.

"On finira par un semi-marathon pour rejoindre le stade de France", précise le duo, qui espère pouvoir courir aux côtés de deux supporters toulousains. "On en a déjà trouvé un qui doit se charger de trouver un deuxième coureur", révèle Kévin.

Sur le trajet, les cyclistes jaunes et verts dormiront chez l'habitant, dans l'appartement d'amis, ou chez des volontaires qui ont répondu à leur appel sur les réseaux sociaux. 

Ça nous permet de montrer que le sport populaire, c'est l'émulation collective et une ferveur commune autour d'un évènement.

Kévin Le Ménaheze

Supporter du FC Nantes

Le côté "partage" et "aventure humaine" fait partie de ce défi sportif, même si Joris se moque volontiers du phrasé ampoulé de son coéquipier, parce que les deux amis sont avant tout blagueurs, toujours prêts à mettre l'ambiance, comme le prouve la Joke nantaise*, le nom qu'ils ont donné à leur épopée sur les réseaux sociaux.

*Joke signifie "blague" en anglais, et c'est aussi la contraction de "Joris" et "Kévin"

Un départ "à l'arrache"

L'idée de pédaler jusqu'au stade de France part d'ailleurs d'un "défi à la con" entre ces copains de longue date. En 2022, les Canaris "avaient fait un début de saison pas terrible", se souvient Kévin. Estimant que l'équipe avait peu de chances d'aller jusqu'en finale, "c'est parti de là, on s'est dit, s'ils y vont, on y va et j'ai ajouté : en vélo", explique Joris. 

Bis repetita en 2023 : Kévin et Joris avaient prévu un week-end avec un ami proche. La sauterie a été annulée après la victoire de Nantes en demi-finale contre l'Olympique lyonnais (1-0). 

Le départ est un peu à l'arrache, j'ai oublié mon portefeuille. 

Joris Rocher

Supporter du FC Nantes

Reconnaissants, les deux hommes remercient Activ Nantes, l'association de supporters du FC Nantes, qui leur offre une seconde fois les billets pour assister à la finale. Ils n'oublient pas de mentionner les commerçants qui les reçoivent pour une collation à Ancenis-Saint-Géréon.

"On voulait leur donner un petit quelque chose, ils nous ont reçus comme des princes l'année dernière", relate Kévin. Les supporters cyclistes se sont mis d'accord pour mettre en place une participation financière à prix libre. L'argent collecté sera versé à l'association Les P'tits doudous du centre hospitalier Erdre et Loire d'Ancenis.

Des incertitudes sur le score final

Devant la Beaujoire, amis et famille sont venus encourager Kévin et Joris pour le départ. Certains les accompagnent même jusqu'à Ancenis.

C'est aussi une épreuve mentale. Avec la fatigue et l'effort sportif, on peut se tromper de route. C'est arrivé qu'on ait des petites engueulades, mais tout va bien, la preuve on le refait.

Kévin Le Ménaheze

Supporter du FC Nantes

"On soutient ce projet parce que c'est un défi plutôt sympa, on trouve que les valeurs sont intéressantes", sourit le père de Kévin, pour qui cette 2e édition est aussi "l'occasion de retourner au stade supporter le club".

Le trentenaire avoue ne plus pouvoir le faire régulièrement depuis qu'il a déménagé dans les Pyrénées. Malgré la distance, il est toutefois resté fidèle aux Canaris, notamment à travers Joris, son partenaire de débrief post-match. 

Les deux hommes se sont connus au club de kayak de Château-Thébaud, où ils ont pratiqué ensemble le canoë biplace. Coïncidence qui prête à sourire ou signe du destin : le club de kayak porte les mêmes couleurs que le FC Nantes. 

Concernant l'issue du match, la saison mitigée du FC Nantes en championnat laisse le doute planer.

"Je suis moins confiant que l'année dernière, mais ils vont gagner", commente Kévin, qui mise sur les tirs au but. Joris est plus optimiste et annonce 2-1 en faveur des Jaunes.

Le suspens prendra fin le 29 avril. 

Rendez-vous sur france.tv pour regarder le match en direct à partir de 21h le jour J.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité