Formé au FC Nantes, Randal Kolo Muani a libéré les Bleus face au Maroc en inscrivant son premier but en sélection nationale (victoire 2-0) ce 14 décembre en demi-finale de la Coupe du monde. À l'avant-poste des Lions de l'Atlas, les Angevins Sofiane Boufal et Azzedine Ounahi n'ont pas démérité.

Entré sur la pelouse à la place d'Ousmane Dembélé à la 79e, Randal Kolo Muani n'a pas tardé à faire parler la poudre. Formé au FC Nantes, l'attaquant français a libéré les Bleus en inscrivant le deuxième but français face au Maroc, seulement 44 secondes après son entrée en jeu, ce 14 décembre pour la demi-finale de la Coupe du monde de football.

Servi par Marcus Thuram après une récupération haute, Kylian Mbappé se jour de trois joueurs marocains dans la surface. Le n°10 français glisse alors la balle à Randal Kolo Muani, dont l'arrivée salutaire au second poteau permet d'allonger l'avance des Bleus au score (2-0, 79').

"Je suis toujours dans mon rêve"

"Je pense que j'ai bien fait de suivre Kylian [Mbappé] parce que c'est lui qui fait le travail devant, déclare après la rencontre Randal Kolo Muani, dont c'est le premier but en Équipe de France. J'ai bien suivi, donc je peux être fier de mon positionnement. Franchement, si je peux aider l'équipe dans ces moments-là, je peux être heureux."

Je suis toujours dans mon rêve, j'ai du mal à me réveiller. J'ai mis mon premier but, j'espère que ce sera pas le dernier. On va continuer à travailler, je suis très heureux, pour moi comme pour mes coéquipiers.

Randal Kolo Muani

attaquant de l'Équipe de France et ancien Canari (2018-2022)

"Il était rentré depuis à peine deux minutes et il marque le but, donc les Nantais sont d'autant plus fiers," s'est exclamé, ravi, le président de la République Emmanuel Macron, présent dans les tribunes à Doha (Qatar). Artisan de la victoire en Coupe de France du FC Nantes en 2022 et depuis recruté à l'Eintracht Francfort, Randal Kolo Muani a fait le bonheur des équipes dont il a porté le maillot.

"À partir du moment où les étapes sont franchies avec patience, sérénité et travail, il va gagner en efficacité, en statistiques, donc il attirera forcément l'attention des gens qui s'occupent de l'Équipe de France, confiait en janvier 2021 -dans notre émission #USBFOOT- Laurent Guyot, entraîneur de l'US Boulogne où l'attaquant a été prêté en 2019-2020. Ils sont, en plus, très ouverts à la jeune génération donc il n'y a pas de raison qu'un joueur de ce profil-là n'ai pas sa chance un jour ou l'autre."

Les Angevins omniprésents dans l'offensive marocaine

Du côté des Marocains, les titulaires au SCO d'Angers Azzedine Ounahi et Sofiane Boufal ont animé l'offensive sans pour autant concrétiser. Le premier, omniprésent, s'est offert quatre tirs - dont un cadré (9') qui oblige Lloris à bondir pour éviter l'égalisation - et le record de dribbles réussies (3) derrière Kylian Mbappé (6).

Sofiane Boufal s'est fait remarquer par son intelligence de jeu, servant notamment Ziyech en profondeur (17') qui tir à côté. Déterminé à faire gagner le Maroc, la rudesse de sa défense lui vaut le seul carton de la rencontre (27'), très sévère, à cause d'un choc avec Théo Hernandez dans la surface. Dix minutes avant le break de Kolo Muani, Boufal cède sa place à la 67’ à Zakaria Aboukhlal, sans avoir abouti à l'égalisation.