Covid-19 : à Nantes, Johanna Rolland se prépare à un scénario avec "des restrictions, mais pas de couvre-feu"

La maire de Nantes, Johanna Rolland, s'est entretenue ce jeudi matin, 15 octobre, avec les membres du comité de pilotage pour préparer les différents scénarios de lutte contre la covid-19. Pour le moment, aucun couvre-feu n'est envisagé. 

© Pays de la Loire
Johanna Rolland se prépare à tous les scénarios.

Ce jeudi 15 octobre, la maire de Nantes réunissait un comité de pilotage, qui avait été mis en place durant le confinement, afin de discuter des éventuelles mesures contre la propagation de la Covid-19.

Au lendemain de l'allocution du président de la République, Emmanuel Macron, qui a notamment annoncé un couvre-feu à partir de ce samedi minuit dans huit métropoles, Johanna Rolland a indiqué qu'à Nantes la situation restait "préoccupante"

"Les indicateurs sanitaires évoluent d’une manière qui n’est pas positive, donc clairement, nous nous préparons à tous les scénarios", a -t-elle dit.


Pas de couvre-feu à Nantes

Pour l'instant, la métropole est placée en "Zone d'alerte" et échappe donc au couvre-feu imposé par le gouvernement, ainsi qu'aux restrictions de fermeture dans les bars et les restaurants. Mais, de manière globale, la situation épidémiologique s’est dégradée en Pays de la Loire.  En une semaine, l'Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire constate une augmentation de 30 points du taux d’incidence et de +1.5 % du taux de positivité. L'ARS précise : "Nous franchissons, au niveau régional, le taux d’incidence de 100/100 000. Chaque jour, plus de 400 personnes sont testées positives, elles étaient 110 à la mi-août."

"Nous nous préparons à un scénario qui pourrait être celui de Rennes, où il y a des restrictions, mais pas de couvre-feu" a  déclaré Johanna Rolland, sans exclure le scénario encore supérieur. "Comme toutes les grandes villes du pays, on doit aussi se préparer à un scénario d’alerte maximum, explique-t-elle, mais au moment où je vous parle, nous n’y sommes pas".

Les professionnels des bars et de la restauration, qui redoutent des mesures de fermeture, seront reçus en mairie en début d'après-midi, ce jeudi 15 octobre. 


Un appel à la responsabilité

La maire de Nantes a souhaité rappeler une nouvelle fois que "le respect des gestes barrières, le port du masque, le respect des protocoles sanitaires est le meilleur moyen dont nous pouvons nous saisir collectivement pour freiner la propagation du virus". 

C’est vraiment un appel à la responsabilité citoyenne et individuelle

Johanna Rolland, Maire de Nantes

À Nantes, comme ailleurs, les rassemblements de plus de six personnes sont déconseillés. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société