Covid-19 - Pays de la Loire : une collecte vitale pour les Restos du cœur en cette année de crise sanitaire

Publié le
Écrit par Christophe Turgis
Les Restos du Cœur sollicitent la générosité des Français du 5 au 7 mars 2021 pour surmonter la crise et pourvoir aux besoins alimentaires à venir
Les Restos du Cœur sollicitent la générosité des Français du 5 au 7 mars 2021 pour surmonter la crise et pourvoir aux besoins alimentaires à venir © France Télévisions

Les Restos du Cœur, fondés par Coluche il y a 35 ans, commence ce vendredi 5 mars et pour 3 jours, leur collecte de denrées alimentaires et de produits d'hygiène. La crise sanitaire a fait exploser les besoins des personnes en détresse.

 

La collecte qui commence ce vendredi 5 mars est encore plus importante que par le passé, "le contexte est incertain et on sort d’une année très-très compliquée", indique le tout nouveau président national de l’association, Patrice Douret (il a été élu en janvier 2021).

"Ce qui nous inquiète, c’est l’augmentation significative probable du nombre de personnes que nous devrons accueillir avec des besoins sans doute différents, qui fait que cette collecte est essentielle et qu’elle revêt un caractère absolument vital".

 

Une solidarité active

La collecte est à peine lancée, que, déjà, ce vendredi matin dans un supermarché nantais, les chalands avaient déjà fait quelques achats pour les Restos. Par solidarité, et pour les remercier aussi. Comme pour cette jeune femme, "Je donne du café du sucre et de la farine, c'est important pour moi, quand j'étais plus jeune je suis allée aux Restos du Cœur. Oui c'est important. Je redonne, quand j'étais dans le besoin, ils étaient là !"

Un homme plus âgé, les bras chargés de grands sacs de couches pour bébé, raisonne en termes de besoins des familles. "Je donne chaque année aux Restos du Cœur, je pense qu'il y a beaucoup de familles qui ont des problèmes avec leurs enfants en fait, en difficulté pour les achats des produits du quotidien, je crois que les couches ne font partie. C'est pour ça que cette année j'ai décidé de donner quelques sacs de couches".

 

Des nouveaux bénéficiaires et des besoins nouveaux

"50 000 personnes dans le seul département de Loire-Atlantique bénéficient de l'aide des Restos" indique Jean Michel Griffon, le président des Restos du Cœur pour ce département. Et il ajoute, "un bénéficiaire sur deux est célibataire, nous avons besoin de petite boites".  Phénomène nouveau, les auto-entrepreneurs, les étudiants arrivent nombreux aux Restos. "Nous avons réalisé 350 colis samedi dernier pour le Crous de Nantes, les étudiants peuvent venir nous voir, il faut décomplexer l'accès au Restos du Cœur".

Pour les besoins, outre les basiques produits alimentaires, les Restos sont à la recherche de savon, de rasoirs, "des produits chers" indique Jean Michel Griffon, "mais nous avons aussi besoin d'argent, de moyens de transport, pour faire fonctionner nos 33 centres de distribution dans le département".

Durant ces trois jours, les bénévoles des Restos du Cœur recevrons les dons du public dans une centaine de magasins en Loire-Atlantique.

 

La petite idée devenue nécessité vitale

En septembre 1985, Coluche prit la parole sur Europe 1 pour expliquer "sa petite idée", il voulait aider celles et ceux qui avaient froid et faim. Cet hiver-là, 5 000 bénévoles avaient distribué 8,5 millions de repas.

Depuis, les Restos du Cœur, soucieux de leur indépendance sont devenus une institution. En 2020, 136,5 millions de repas ont été servis à 875 000 personnes. Une personne sur deux accueillie aux Restos du cœur a aujourd'hui moins de 25 ans.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.