Covid-19 : le XAV-19, un médicament anti-covid mis au point par le Nantais Xenothera bientôt en phase d'essai clinique

C'est la biotech nantaise Xenothéra qui a mis au point ce médicament, le XAV-19,  pour traiter le covid-19, lorsque la maladie s'est déclarée, avec le CHU de Nantes, elle va commencer des tests de phase 2b, sur plusieurs centaines de personnes.

La biotech Xenothera a mis au point le XAV-19, un médicament producteur d'anticorps polyclonaux destiné aux patients atteints de pneumonie modérée induite par le covid-19
La biotech Xenothera a mis au point le XAV-19, un médicament producteur d'anticorps polyclonaux destiné aux patients atteints de pneumonie modérée induite par le covid-19 © Xenothera

Polycor, c'est le nom de cet essai clinique de phase 2b conduit par le CHU de Nantes, qui va permettre de tester le médicament XAV-19 sur 400 patients, répartis dans 40 centres hospitaliers en France. 

Et le XAV-19 a été développé à Nantes par la biotech Xenothera. C'est un "candidat médicament" destiné à éviter le passage en réanimation des personnes lorsque la maladie s'est déclarée. Ce n'est donc pas un vaccin.

L'Agence nationale de sécurité du médicament a donné son accord pour élargir ces essais, après des tests effectués sur une dizaine de patients qui ont permis de valider la tolérance de la dose thérapeutique.

Odile Duvaux, la présidente de Xenothera, souligne que le XAV-19 a obtenu le label "priorité nationale de recherche". "Nous démarrons enfin la partie quantitative de l'essai qui permettra de comparer le XAV-19 et un placebo. Les inclusions sont prévues dès cette semaine, pour se poursuivre jusqu'au printemps 2021". 5 000 doses ont été produites pour mener à bien ces nouveaux tests.

Xenothera envisage de démarrer un essai européen, "Euroxav". Cet essai de phase II/III devrait permettre de renforcer le dossier du médicament en vue de son autorisation d'utilisation pour les patients.

 

Éviter la réanimation

Basé sur une technologie unique et brevetée de production d'anticorps polyclonaux protecteurs similaires à la réponse naturelle de l’homme, le candidat médicament XAV-19 est destiné aux patients au début de l’hospitalisation atteints de pneumonie modérée induite par la COVID-19.

Il vise à enrayer l’aggravation de la maladie et éviter en particulier un transfert en réanimation.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société entreprises économie