Covid 19 : contraint par le retour des jauges sanitaires, le Zénith de Nantes ferme ses portes du 3 au 23 janvier

Publié le Mis à jour le
Écrit par Céline Dupeyrat
Denis Turmel est dépité. Les nouvelles restrictions le contraignent à fermer le Zénith de Nantes métropole jusqu'au 23 janvier.
Denis Turmel est dépité. Les nouvelles restrictions le contraignent à fermer le Zénith de Nantes métropole jusqu'au 23 janvier. © Vincent Raynal France Télivisions

Face à la cinquième vague covid et aux nouvelles restrictions sanitaires, notamment la règle de 2 000 places maximum en intérieur, le Zénith de Nantes sera fermé du 3 au 23 janvier 2022. Un nouveau coup dur pour le monde du spectacle.

Comme un mauvais scénario qui se répéte. Une histoire sans fin...Au Zénith de Nantes métropole, l'heure n'est pas à la fête et le coeur n'y est plus vraiment. 18 mois à jongler avec les contraintes sanitaires imposées par le covid. Et les dernières mesures annoncées par le gouvernement n'incitent pas à retrouver un brin d'optimisme. Concerts debouts interdits, jauges maximales de 2 000 places en intérieur, des consignes qui obligent la direction à baisser le rideau  pendant au moins trois semaines, du 3 au 23 janvier.

"Nous n'avons pas le choix ! Cette décision administrative s'impose à nous dans la mesure ou tous les spectacles accueillis sur cette période dépassaient les 2 000 spectateurs. On ne peut pas ouvrir c'est interdit", déplore Denis Turmer.

Difficile pour l'instant d'évaluer les conséquences d'une telle obligation.  "Les spectacles annulés rentraient dans le cadre de tournées qui essayent de se réorganiser sur un calendrier de 2022 qui est déjà surchargé puisqu'on avait des reports de 2020 et 2021. C'est une espèce de Tetris démentiel auquel sont soumis les producteurs de spectacles", constate amèrement le directeur de salle. 

Ils vont essayer de recaser les dates sur la période 2022 voire 2023 mais quelqu'un comme Souchon, on en est déjà au troisième report. A moment donné ça devient ubuesque

Denis Turmel, directeur du Zénith de Nantes métropole

Les spectacles suivants ne pourront donc pas se tenir aux dates prévues :

  • Alain Souchon, le mardi 4 janvier 2022
  • La Pat' Patrouille (3 séances), le samedi 8 janvier 2022
  • PLK,  le vendredi 14 janvier 2022
  • Ines Reg,  le samedi 15 janvier 2022

"Ils seront reportés à une date ultérieure ou annulés. Nous vous communiquerons en temps réel cette information (annulé ou reporté, et si, oui, à quelle date et quelle heure ) pour chacun des spectacles concernés, sur notre site et sur nos réseaux sociaux. Merci pour votre patience et compréhension.", peut-on lire sur le site du Zénith.

Quant au maintien des meetings de campagne, dénoncé par certains artistes comme Julien Doré ou Grand corps malade, personne, dixit le directeur du Zénith ne peut le comprendre. "Dans un meeting politique c'est encore plus la foire d'empoigne que sur un concert de rap. Je ne vois pas où est la cohérence de la mesure sur le plan sanitaire."

Et pour les semaines voire les mois à venir ? "Des mesures aussi contraignantes et aussi lourdes nous n'en avons  jamais connues. Notre crainte c'est que ces règles soient maintenues sur le printemps. Là on avait seulement 6 dates jusqu'à la fin janvier. Après on entre dans le dur de notre saison. Si on ne pouvait pas fonctionner ce serait extrêmement compliqué sur le plan budgétaire et sur le plan social".

Les biennales internationales du spectacle de Nantes annulées

Grands débats, ateliers, stands, spectacles, concerts, place des tournées, Espace Développement durable…Pour une édition qui s’annonçait historique, les BIS attendaient plus de 10 000 participants et 400 exposants. L'édition 2022 est annulée.

"À la suite des dernières annonces gouvernementales et compte tenu des nouvelles mesures sanitaires limitant les grands rassemblements à 2.000 personnes maximum en intérieur, nous sommes contraints de prendre l’exceptionnelle décision d’annuler la 10ème édition des BIS qui devait se tenir les 19 et 20 janvier à la Cité des Congrès de Nantes", résume le communiqué.

"Un nouveau coup dur pour tout l'écosystème du spectacle vivant"

"C’est un nouveau coup dur pour tout l’écosystème du spectacle vivant. Nous partageons la profonde déception de toutes et tous. Les BIS sont un moment clé et remplissent une véritable fonction d’appui à la filière culturelle, sur un plan national comme local, surtout dans ce contexte de crise d’une ampleur inédite et à l’issue encore incertaine. Toutes nos équipes sont d’ores et déjà mobilisées pour réussir la prochaine édition ", expliquent les organisateurs

Report, débats en distanciel, publications, l’équipe des BIS étudie actuellement les meilleures options possibles. Les exposants qui avaient choisi de participer à cette édition seront intégralement remboursés des sommes versées.

Quid de la Folle Journée?

René Martin, chef d'orchestre de la Folle Journée croise les doigts. Concerts assis, salles de moins de 2000 spectateurs, tout est dans les clous. Sauf que l'évenement brasse un monde fou...On connaît la musique!

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.