La commune d'Orvault a fait des parvis de ses écoles des zones sans tabac. Depuis le 6 mai, la municipalité déploie une signalétique pour "dénormaliser" le tabagisme.

"Espace sans tabac", peut-on lire en grosses lettres près des entrées des écoles d'Orvault (Loire-Atlantique) depuis le retour des vacances de printemps, lundi 6 mai. La commune de 28 000 habitants, voisine de Nantes, interdit depuis mars la cigarette sur les parvis de ses huit écoles maternelle et primaire et compte désormais le faire savoir.

En plus du panneau mural, qui détaille le périmètre sans tabac, des inscriptions au sol rappellent la règle. L'ensemble des groupes scolaires de la ville devraient être équipés de ces affichages contre le tabagisme d'ici la rentrée de septembre 2024, informe la mairie. La municipalité s'attaque à la cigarette et veut "dénormaliser son usage, changer les attitudes face à la cigarette et en éliminer son exposition pour les plus jeunes", affiche-t-elle.

Et les écoles sont un lieu stratégique pour lutter contre le tabagisme, car "un enfant a trois fois plus de chances de ne pas entrer dans le tabagisme si celui-ci est absent de son environnement", fait valoir la mairie.

Créer "des adultes qui ne fument pas"

L'idée est de créer "de l'exemplarité, c'est-à-dire des adultes qui ne fument pas", détaille Brigitte Raimbault, adjointe au maire déléguée à la santé. Elle mentionne aussi "la protection de l'environnement, pour avoir un environnement sain et respectueux des uns et des autres", sans mégot.

Alors, à l'heure de la sortie des cours, l'habitude de ranger sa cigarette commence à être prise. Et la nouvelle règle de la municipalité semble être comprise. "Les gamins, ils imitent leurs parents, s'ils les voient fumer une cigarette, ils vont faire pareil", comprend un parent d'élève, qui voit dans les zones sans tabac "une bonne initiative". Une concertation avec les associations de parents d’élèves et les équipes pédagogiques a été menée. Ces dernières se sont montrées favorables à la mesure.

Pas d'amende pour les fumeurs

Et les principaux intéressés approuvent aussi. "C'est un peu toxique, c'est pas très bien", pense une écolière à propos des cigarettes. Même si la loi autorise une verbalisation de 35 euros pour les contrevenants, il n'y aura pas d'amende pour les fumeurs, avance la mairie, la mesure étant avant tout pédagogique.

Le label "Espace sans tabac" est national, il a été initié en 2012 par la Ligue contre le cancer. Le maire écologiste d'Orvault, Jean-Sébastien Guitton, affirme envisager de l'étendre aux aires de jeu pour enfant.

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux et sur france.tv

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité