• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Disparition de Steve à Nantes : le corps retrouvé dans la Loire est très probablement celui du jeune homme

Un corps a été repêche en Loire quai Ferrand à Nantes, le 29 juillet 2019 / © France Televisions - Quentin Duval
Un corps a été repêche en Loire quai Ferrand à Nantes, le 29 juillet 2019 / © France Televisions - Quentin Duval

En fin de journée ce lundi, un corps a été retrouvé flottant dans la Loire à Nantes, au niveau du quai Ferrand non loin du quai Wilson. C'est le lieu de la disparition de Steve Maia Caniço lors de la Fête de la musique fin juin. 

Par Evelyne Jousset

Un périmètre de sécurité a été mis en place au pied de la grue jaune, à Nantes. Sur place, le juge d'instruction, les pompiers, les policiers et les plongeurs qui ont remonté le corps.

"Le corps est en état de décomposition extrême, on ne peut pas dire s'il s'agit d'un homme ou d'une femme", a précisé une source proche du dossier. Tout le monde pense, évidemment, à Steve Maïa Caniço, ce jeune éducateur de 24 ans disparu lors de la Fête de la musique.

En début de soirée, Cécile de Oliveira, l'avocate de la famille Caniço indiquait qu'il était fort probable que ce soit Steve qui a été repêché, au vu notamment d'un bijou retrouvé sur le corps. Et d'ajouter que s'il s'avère qu'il s'agit bien du corps de Steve Caniço, il y aura une évolution juridique, probablement, de l'enquête qui permettra de connaître "les circonstances exactes qui ont amené sa chute dans la Loire". 

Le procureur de la République de Nantes, Pierre Sennès a indiqué que les résultats d'identification seraient connus dès ce mardi. Les résultats de l'autopsie pratiquée ce mardi matin seront, quant à eux, connus dans les prochains jours.

L'arrivée d'un sonar a accéléré les recherches ces derniers jours car la disparition du jeune homme devient une "affaire" bien compliquée.

Steve Maia Caniço, 24  ans, a été vu pour la dernière fois quai Wilson à Nantes lors de la fête de la musique. Nul ne l'a revu depuis l'intervention policière au cours de laquelle 14 personnes ont fini dans la Loire.
Les actions se multiplient depuis le 22 juin dernier. Des affichettes "Où est Steve" ont été provisoirement scotchées sur les statues exposées place Royale avant d'être intégrées à l'oeuvre de l'artiste Stéphane Vigny.

Ces affiches se multiplient également dans Nantes, de même que des tags sur les trottoirs nantais.

Plusieurs rassemblements ont eu lieu, le dernier en date, samedi 20 juillet sur le quai Wilson. Les recherches citoyennes prévues samedi dernier ont finalement été annulées à la demande de la famille de Steve.
Un rapport de police de 2017, révélé par Médiapart, laisse entendre que déjà, cette année là, lors de manifestions festives sur le quai Wilson, les policiers avaient refusé d'intervenir, car une chute en Loire était considérée comme un danger évident.  
 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus