• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

FC Nantes : en limitant le parcage nantais à 500 places à Bordeaux, la préfecture de Gironde déclenche la colère des supporters nantais

Les supporters du FC Nantes ont la réputation d'être bruyant... / © GEORGES GOBET / AFP
Les supporters du FC Nantes ont la réputation d'être bruyant... / © GEORGES GOBET / AFP

Lors du déplacement du FC Nantes chez les les Girondins de Bordeaux le dimanche 30 septembre à 17h00, seuls 500 supporters nantais pourront faire le déplacement. Quatre jours seulement avant le match, la Préfecture de Gironde a pris cette décision déclenchant la colère des supporters nantais.

Par Claude Bouchet

La préfecture de la Gironde a annoncé mercredi la mise en place d'"un dispositif de sécurité conséquent" pour le match opposant les Girondins de Bordeaux au FC Nantes, dimanche à 17h00 au Nouveau stade de Bordeaux, une rencontre qu'elle estime "à hauts risques".

Le communiqué de de la préfecture de Gironde

Le préfet Pierre Dartout a par ailleurs décidé d'encadrer le déplacement de ces supporteurs en établissant un point de rendez-vous au péage de Virsac sur l'A10, au nord de Bordeaux, pour permettre une escorte policière jusqu'au stade. / © Préfecture de Gironde
Le préfet Pierre Dartout a par ailleurs décidé d'encadrer le déplacement de ces supporteurs en établissant un point de rendez-vous au péage de Virsac sur l'A10, au nord de Bordeaux, pour permettre une escorte policière jusqu'au stade. / © Préfecture de Gironde

"Compte tenu de l'antagonisme historique entre les supporters des deux  équipes, qui se sont traduits l'année passée par plusieurs incidents,



un  arrêté préfectoral a été pris interdisant aux supporters du football club de Nantes susceptibles de troubler l'ordre public d'accéder aux abords du stade  ainsi qu'à certains lieux du centre ville de Bordeaux, selon un communiqué. La préfecture rappelle que 500 places ont été réservées sur décision de la Ligue aux supporters nantais au sein de la tribune des visiteurs.

Le préfet Pierre Dartout a par ailleurs décidé d'encadrer le déplacement de ces supporters en établissant un point de rendez-vous au péage de Virsac sur  l'A10, au nord de Bordeaux, pour permettre une escorte policière jusqu'au stade. Deux unités de forces mobiles en complément des effectifs de police  habituellement mobilisés ont été appelées en renfort pour assurer la sécurité  aux abords du stade et dans le centre ville, particulièrement au moment de  l'ouverture des portes à 15h30.

En outre, des forces de police et de gendarmerie seront disposées pour  faciliter la circulation. Placé sous l'autorité du préfet de la Gironde, l'ensemble de ce dispositif,  qui intègrera également des dispositions de secours et d'assistance aux  personnes, sera coordonné à partir du poste de commandement opérationnel  implanté à l'intérieur du Nouveau stade. Dans son communiqué, la préfecture rappelle "plusieurs incidents graves"  lors de rencontres opposant les deux clubs à Nantes, les 29 mars et 13 décembre 2014.

Le tweet de la préfecture et les réactions de supporters (en réponse) :



La colère des supporters

Du côté des groupes de supporters des Canaris, la pilule passe mal, et c'est peu dire. Dans un communiqué commun, l’ensemble des Associations ont fait part de leur "indignation" face à "l’amateurisme des autorités françaises, leur lâcheté ainsi que leur mépris total des supporters de foot". "Dans ces conditions, c’est avec un profond écœurement et une grande frustration que nous faisons le choix de ne pas nous rendre à Bordeaux", peut-on également lire dans le message des fans.

Le communiqué des clubs de supporters nantais
Dans un communiqué commun, l’ensemble des clubs de supporters nantais ont fait part de leur "indignation" face à la décision de la préfecture de Gironde. / © DR
Dans un communiqué commun, l’ensemble des clubs de supporters nantais ont fait part de leur "indignation" face à la décision de la préfecture de Gironde. / © DR

Sur le même sujet

travaux pont de Cheviré

Les + Lus