Hellfest 2024. "Il n'y a aucun autre festival pour lequel on a ressenti une réaction de cette ampleur", rencontre avec le groupe Rendez Vous

Plus sur le thème :

Ce "Rendez Vous" là, impossible de l'oublier ! Le quatuor parisien retrouve la scène après quatre années de relatif silence et un bouillonnement intérieur qui ne demande qu'à exploser. On se retrouve devant la scène Valley ?

C'était au temps où le magazine Les Inrockuptibles, certainement en mal d'inspiration, dénichait à chaque parution le groupe rock que la France attendait. Rendez Vous en fit partie au moment de la sortie de son premier album, Superior State. En 2018. Et il n'avait pas tort sur ce coup-là !  

Six petites années après, le quatuor parisien est de retour avec un nouvel album, Downcast, totalement débarrassé de son côté cold wave des débuts pour emprunter une voie beaucoup plus grunge, en tout cas plus brute de décoffrage. "Wow j'ai l'impression d'être sur MTV dans les années 90 /2000 et ça me plaît", s'exclame un internaute dans les commentaires de cette vidéo postée sur YouTube fin mai. Tout est dit...

Que représente pour vous le metal qui n’est pas votre univers a priori ?

Maxime (claviers, percussions) : C’est un genre pour lequel on a beaucoup d’estime et d’affection, en particulier le black metal. C’est quelque chose dont on ne se sent pas si éloigné en termes d’approche. La façon très pointue de produire le son et l’univers visuel très poussé et obscur, ce sont des choses qui nous parlent et dans lesquels on se retrouve. Sinon, on avait déjà joué au Motocultor il y a quelques années et c’était une de nos meilleures expériences de festival.

Le public metal a une très bonne réputation.

Maxime

Quel effet de jouer au Hellfest ?

Maxime : C’est sûr que c’est particulier, on avait tous envie de découvrir ce festival et le public metal a une très bonne réputation. Donc, on a hâte.

Ce qui est marrant, c’est que lorsqu'on a annoncé qu’on était programmé, ç'a fait énormément réagir aussi bien nos proches totalement extérieurs à la musique que nos potes plus nerds. Il n'y a aucun autre festival pour lequel on a ressenti une réaction de cette ampleur, c’était vraiment frappant… Donc, on a senti que c’était important pour la perception qu’ont les gens du groupe.

Comment se prépare-t-on à un tel rendez-vous ?

Maxime : La préparation sera la même que pour n’importe quel autre festival, à savoir raccourcir et adapter un peu notre setlist. On aura peut-être un peu plus de pression, car on sait que le public aura vu plein de groupes hyper techniques avec un énorme son avant nous ! Mais en même temps, la position de groupe extérieur au métal est sans doute plus facile pour se démarquer.

Qu’en attendez-vous ?

Maxime : Un wall of death.

Le groupe, l’album, le titre ou le live qui vous a marqué à vie ?

Maxime. Pour Elliot, Jerusalem de Sleep, pour Francis, Antichrist Superstar de Marylin Manson, pour Simon : Loveless de My bloody Valentine et pour moi-même, The fat of the land de Prodigy.

On s’est retrouvé à s’installer pour jouer dans une sorte d’usine désaffectée en banlieue de Moscou par -14, avec un matos approximatif...

Maxime

Votre plus belle ou plus désagréable anecdote de tournée ?

Maxime : Une des plus belles est sans doute lorsqu’on est allé en Russie en 2018. On s’est retrouvé à s’installer pour jouer dans une sorte d’usine désaffectée en banlieue de Moscou par -14, avec un matos approximatif… On avait un peu d’appréhension et quelques heures plus tard la salle était blindée de gens qui hurlaient tous les paroles en chœur. C’était émouvant de débarquer là-bas et de trouver un public totalement à fond, malheureusement, on n’est pas sûr de pouvoir y retourner un jour…

Quelle est la chanson stupide qui tourne en boucle dans votre tête ou dans le tourbus ?

Maxime : Avec le temps, il y en a eu pas mal, une sur laquelle on avait bien bloqué, c’était une cover du morceau dance des années 2000, Better Off Alone.

Plutôt MainStage, WarZone ou Altar ? Quels groupes aimeriez-vous allez voir au Hellfest à l’occasion de votre passage ?

Maxime : Dans l’idée, on est bien curieux de la scène Altar. On aurait bien vu Emperor… On aimerait bien voir The Offspring aussi, car pour certains, on était hyper fan de Smash (3ᵉ album du groupe, ndlr) quand on était ados.

Merci Maxime, merci Rendez Vous

Rendez-Vous jouera sur la Valley dimanche 30 juin

Plus d'infos sur Rendez Vous ici, sur le Hellfest là

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux et sur france.tv

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Pays de la Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité