Il gagne 140 000 € dans un PMU près de Nantes, le mystère plane toujours sur son identité

Publié le

À Saint-Julien-de-Concelles, près de Nantes, un mystérieux inconnu a remporté plus de 140 000 € grâce à un Quinté. Deux semaines après le tirage, les habitants de la commune cherchent encore l'heureux élu.

Dans la ville de Saint-Julien-de-Concelles, près de Nantes, une question est sur toutes les lèvres : qui est l'heureux élu à avoir gagné 140 403 € au Quinté+ spOt ?

Depuis que le mystérieux parieur a raflé la mise, le 7 janvier 2023, dans le PMU nommé le QG, les habitués mènent l'enquête.

Tout le monde en parle, tout le monde regarde l'autre pour voir s'il a de nouvelles chaussures, de nouveaux vêtements, une nouvelle voiture. C'est un peu le chambrage du moment.

Cyril Boulinguiex

Gérant du bar PMU Le QG

Forcément, plus de 140 000 € gagnés pour seulement 2 € investis, cela a de quoi attirer la curiosité. Mais aucune information n'a filtré à propos de l'heureux vainqueur, qui ne s'est toujours pas manifesté.

"C'est vraiment exceptionnel"

Le gérant du QG, quant à lui, n'a jamais vu quelqu'un gagner une telle somme dans son établissement : "De mémoire, le maximum que j'ai vu ici c'est 8 000 € pour quelqu'un qui avait misé sur deux courses. C'est vraiment exceptionnel", ajoute Cyril Boulingiuex, qui espère que cela attirera de nouveaux joueurs dans son PMU.

durée de la vidéo : 01min 51
À Saint-Julien-de-Concelles, près de Nantes, un mystérieux inconnu a remporté la somme de 140 000 € grâce à un pari sportif. Deux semaines après le tirage, le grand gagnant se fait toujours discret. ©France Télévisions - Vincent Calcagni

Le vainqueur mystère est donc le premier à rejoindre le club des grands gagnants PMU en 2023 dans la région Pays de la Loire, un beau cadeau du destin pour commencer l'année comme il se doit.

(Un reportage de Lucile Marcon, Vincent Calcagni et Valérie Brut)

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité