INTERVIEW. Mad Foxes, un single, un clip et bientôt un nouvel album

Ils ont créé la surprise en 2021 avec l'album Ashamed qu'ils ont emmené jusqu'aux États-Unis, enchainant un passage dans l'émission du trublion Jimmy Fallon et un enregistrement live pour la radio KEXP. On aurait pu les croire rassasiés pour des siècles mais non, les Nanto-angevins de Mad Foxes sont déjà de retour avec un nouveau single qui promet un album explosif...

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

À les écouter jouer, on pourrait les croire tout droit venus d'Irlande comme Fontaines DC, d'Angleterre comme Idles ou même des États-Unis comme Nirvana, mais non. Mad Foxes est un groupe français et même ligérien, oui Madame, qui a bien évidemment trouvé quelques bonnes influences dans les trois berceaux du rock sus-cités et auprès de leurs dignes représentants. 

Mais les influences ne font pas tout, il faut aussi une sacrée dose de talent pour mettre tout ça en musique. Et c'est ce qu'ils font avec leur deuxième album sorti en mai 2021, Ashamed, 11 titres qui nous sortent définitivement de la torpeur pandémique avec une approche sociale et un son énorme.

Et c'est le carton ! Une presse dithyrambique, un passage dans le Tonight show de Jimmy Fallon, une session live enregistrée pour la radio KEXP de Seattle... bref de quoi avoir le médiator et les baguettes qui enflent… Mais ce serait mal les connaître.

"Rebondir après cet engouement un peu inattendu (mais plaisant, on ne va pas se mentir) n’était en effet, pas si simple…", nous explique Elie, le batteur du groupe, "On a eu soudain conscience que peut-être plus de gens allaient nous attendre au tournant. Sortant fraîchement de l’euphorie de la tournée, il a fallu s’asseoir autour d’une table pour se dire les choses, et réfléchir à ce qu’on voulait faire : éviter de faire du réchauffé de nous-mêmes ou de se tromper à tenter de créer un Ashamed bis!"

"Ça met forcément un peu plus la pression, ça a évidemment eu un impact puisqu’on s’est sans doute montrés un peu plus exigeants envers nous-mêmes, induisant de se poser beaucoup de questions, de remettre en cause, de raturer, recommencer. Finalement un travail plutôt “normal” dans l’optique de sortir un nouvel album !"

Mais après trois petites années, les garçons sont bien de retour avec la même envie d'en découdre, musicalement s'entend, la preuve avec ce single extrait de leur prochain album, Inner Battles, prévu pour le 2 février prochain…

"C’est le premier morceau qui sort issu du prochain album. Il est là pour introduire la dimension plus “personnelle” qu’on essaie de faire paraître sur le nouvel album. Il s’agit davantage d’introspection, avec l’idée de se retrouver seul avec soi-même".

"L’idée de ce titre est venue à Lucas, à la lecture d’un texte qui expliquait que le corps n’est physiquement pas capable de pleurer dans l’eau froide. L’autre lecture peut être l’idée que pleurer sous l’eau ne se voit pas, que seule la personne qui pleure le sait, que les autres ne peuvent pas le voir. L’album à venir questionne sans s'en cacher la santé mentale, ce premier titre en est l’amorce".

Des guitares, des mélodies et…

"On ne révolutionne effectivement pas la musique ! On est toujours, dans Mad Foxes, attachés aux structures simples et appréhendables".

"Dans l’approche sonore, on a par contre cherché, notamment sur ce morceau Cold Water Swim, à pousser un peu plus les curseurs “bruitistes” : casser un mood pour placer un refrain rempli de bruits plus que de notes. En cherchant à éviter ce qui nous semblait évident ou téléphoné".

Un clip signé Théo Sanchez

"Théo est un réalisateur avec qui il a été super de collaborer. On a eu la chance qu’il sente tout de suite l’énergie du morceau. L’idée était de ne pas faire de proposition de scénario initiale du tout, afin qu’il mette sa patte tout entière sur le clip. Le choix du réalisateur avait donc toute son importance, afin qu’on puisse lui confier les clés du véhicule, et se laisser conduire jusqu’au rendu final dont on est super contents !"

Un album pour février

À quoi pourrait-il ressembler ? "À un album dans lequel on a essayé de pousser des curseurs en essayant de ne pas perdre notre essence : celle de se faire kiffer, en abordant des thèmes qui nous tiennent très à cœur sans tomber dans la caricature. Garder notre légèreté pour aborder des sujets pas toujours joyeux, la santé mentale. On a l’impression d’avoir teinté un peu notre musique de touches de noise et de vibes 80’s, trop bizarres".

Et des lives en attendant

Mad Foxes sera en concert au Zénith de Nantes samedi 21 octobre dans le cadre du festival OZ. Il sera également invité de l'émission La Colab le 15 novembre sur notre antenne, une émission que vous pouvez d'ores et déjà découvrir en preview sur notre plateforme france.tv.

Plus d'infos sur Mad Foxes ici