L'Université de Nantes est la première en France à franchir le cap des 100 000 abonnés sur Youtube

Présente sur la plateforme en ligne Youtube depuis bientôt 10 ans, elle est la première chaîne universitaire de France à franchir les 100 000 abonnés, mercredi 9 juin. L'université a bien compris les codes de ce réseau social. 

Première chaîne Youtube universitaire en terme d'audience, UnivNantes a dépassé les 100 000 abonnés
Première chaîne Youtube universitaire en terme d'audience, UnivNantes a dépassé les 100 000 abonnés © Capture d'écran

Il y a presque 10 ans, la direction de l'université de Nantes a créé sa propre chaîne Youtube, pour que les richesses des chercheurs ne restent pas qu'entre les murs de l'établissement.

Aujourd'hui, celle-ci a trouvé sa place parmi vlogs et autres tutos en proposant des conférences universitaires ou des formats de vulgarisation ludiques. Le cap des 100 000 abonnés a été franchi, la plaçant en tête des universités françaises sur la plateforme.

Julien Patron, chargé de communication pour la recherche, a vu la chaîne grandir. L'envie de partager la connaissance au plus grand nombre par internet l'a vite séduit. 

"Nous avons des chercheurs passionnants, spécialistes de sujets passionnants et parfois très spécifiques. Ça serait dommage de ne pas leur donner la parole", lance t-il en insistant sur la volonté de rendre le savoir accessible sur une plateforme où circulent facilement de fausses informations, "en tant qu'université, nous sommes légitimes"

Captation de la Nuit blanche des chercheurs 2021, diffusée sur la chaîne Youtube de l'Université de Nantes
Captation de la Nuit blanche des chercheurs 2021, diffusée sur la chaîne Youtube de l'Université de Nantes © Julien Patron - Université de Nantes

La régularité a été la recette du succès. Très tôt, l'équipe de la communication met un point d'honneur à publier au moins une vidéo par semaine en période universitaire.  

À partir de 2015, la chaîne a trouvé son rythme de croisière : chaque mois, environ 1 500 nouveaux abonnés rejoignent la communauté. La viralité de la plateforme a aussi aidé à faire décoller les vidéos selon Julien Patron : "Youtube, c'est la plateforme viéo de référence dans le monde. Il y a un effet boule de neige lorsque l'on publie de contenu : les contenus circulent vite".

Cette année de crise sanitaire a accéléré la montée en force de la chaîne : en un an, la chaîne a gagné 30 % d'abonnés. Cette hausse a été constatée sur de nombreuses chaînes Youtube :  durant les confinements successifs, le public avait davantage de temps et pouvait trouver sur la plateforme Youtube un moyen de se divertir ou de se cultiver. 

Depuis environ 5 ans, la chaîne peut aussi compter sur le soutien de France Culture, qui relaie certaines conférence sur son site internet. Cela permet d'attirer un nouveau public. 

L'université de Nantes a franchi un palier, mais ne compte pas s'en arrêter là. "On essaye de casser les codes et de trouver des formats originaux, explique Julien Patron. Il confie : "À l'avenir, on voudrait innover, pourquoi pas lancer des podcasts, un autre support pour valoriser la recherche".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
internet économie technologies réseaux sociaux société université éducation