Le FC Nantes condamné à une nouvelle amende par l'UEFA

Publié le
Écrit par Camille Aguilé avec Agence France Presse

L'UEFA a publié une série de sanctions à l'encontre de plusieurs clubs de foot de Ligue 1 mardi 11 octobre. Parmi eux, le FC Nantes écope de 53 000 euros d'amende pour les dérives des supporters lors d'un match de Ligue Europa le 8 septembre.

L'UEFA rappelle à l'ordre les supporters du FC Nantes. Mardi 11 octobre, sa commission de discipline a condamné le club de foot à une amende de 53 000 euros pour utilisation de fumigènes, blocage de passages publics et envahissement du terrain lors du match à domicile contre les joueurs de l'Olympiakos FC Le Pirée le 8 septembre en Ligue Europa (2-1).

Une sanction qui devient habituelle, tant les fans des Canaris ont la main leste sur les engins pyrotechniques. L'euphorie était d'autant plus palpable que le club nantais jouait son premier match européen après 18 ans de pause. Et qu'il en est sorti victorieux.

D'autres clubs français sanctionnés

Dans la même série de décisions, l'UEFA sanctionne le Paris Saint-Germain à 62 250 euros d'amende. En cause : l'usage de fumigènes, le blocage de passage public et la profération de "messages provocateurs de nature offensante" lors de sa victoire à domicile (2-1) face à la Juventus Turin le 6 septembre en Ligue des champions.

La rencontre avait été marquée par des incidents côté Juventus, toujours en cours d'investigation disciplinaire, avec des vidéos montrant des supporters italiens faisant des saluts nazis ou poussant des cris de singe dans les tribunes.

Le Stade Rennais se voit de son côté infliger 39 125 euros d'amende pour divers incidents lors de la réception du club turc Fenerbahçe SK le 15 septembre (2-2). Hamari Traoré, le capitaine de l'équipe expulsé en fin de match, est aussi suspendu pour deux rencontres.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité