Le stade de la Beaujoire s'offre une nouvelle pelouse pour accueillir la Coupe du Monde de Rugby en 2023 à Nantes

Publié le
Écrit par Vincent Calcagni .

Une nouvelle pelouse, mais aussi de nouveaux écrans géants ou encore une nouvelle billetterie. Voici les aménagements réalisés ou encore en cours pour permettre au stade d'accueillir la Coupe du Monde de Rugby en 2023, et également les JO de 2024.

Cela fait 21 ans qu'elle n'avait pas été changée.

La pelouse du Stade de la Beaujoire s'est refaite une beauté pour accueillir la Coupe du Monde de rugby en 2023 (NDLR: Nantes accueillera quatre matchs entre septembre et octobre 2023).

Elle a été légèrement agrandie à cette occasion en longueur et en largeur (117mètres par 78 mètres contre 107 mètres par 71 mètres actuellement).

Des espaces de dégagement ont été installés avec un terrain en synthétique et un revêtement en liège.

Ceci pour remplir aux obligations réglementaires de la Coupe du Monde et notamment pour la sécurité des joueurs.

Une pelouse garantie 10 ans

La pelouse entièrement refaite en 13 semaines permet au FC Nantes de jouer son match de reprise à domicile le vendredi 12 août, en recevant Lille dans de meilleures conditions.

"Il y a un entrainement qui est prévu deux jours avant le match" explique Luc Delatour, directeur du stade au FC Nantes.

"L'entrainement sera léger parce qu'on a un gazon qui est jeune" précise-t-il.

14,5 millions d'euros de travaux de rénovation en tout 

Parmi les travaux réalisés pour la Coupe du Monde de rugby d'un montant global de 10 millions d'euros (dont deux millions pour la nouvelle pelouse) il y a également la réalisation d'une nouvelle billetterie informatisée avec contrôle d'accès au stade renforcé et deux nouveaux écrans géants de 48m2.

La partie billetterie avec mise en place de tourniquets (ceux utilisés pour Rolland-Garros) sera prête en mai 2023.

Selon Nantes Métropole, propriétaire de l'équipement, cette phase de travaux qui inclut l'installation d'une nouvelle clôture entournant le stade, sera achevée pour juillet 2023.

"Il nous reste encore six à sept mois de travaux" détaille Ali Rebouh, vice-président de Nantes Métropole  en charge du sport de haut niveau et des équipements sportifs de haut niveau.

Au vu des contraintes qui pèsent sur les grands chantiers liées à la pénurie de main d 'œuvre et de matériaux, l'élu se réjouit également que les délais aient été respecté.

Ces aménagements étaient aussi rendus nécessaires pour répondre aux exigences de l'UEFA après la qualification du club en coupe Europa.

Enfin les travaux de la Coup du Monde de Rugby serviront également pour permettre à Nantes d'accueillir 8 matchs de football féminin et masculin lors des Jeux Olympiques de Paris en 2024.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité