• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Nantes : “2 jambes pour un cœur”, Jean-Philippe court pour sauver un enfant

© Marion Naumann / France 3
© Marion Naumann / France 3

Un Nantais de 48 ans prépare l’Ultra Marin du golf du Morbihan, un raid de 87 kms. Mais Jean-Philippe Cholet ne court pas que pour lui. Il court pour "Mécénat chirurgie cardiaque". L’association permet à des enfants qui ont une malformation cardiaque de se faire opérer en France.
 

Par Christine Vilvoisin

Jean-Philippe Cholet court 4 à 5 fois par semaine. Le nantais prépare une des épreuves de l’Ultra marin du Golfe du Morbihan. La course est une épreuve particulièrement éprouvante. Un raid de 87 kms en moins de 12h, soit l'équivalent de deux marathons.

Mais depuis quelques mois sa motivation n'est plus la même. Il court pour collecter de l’argent pour Mécénat Chirurgie cardiaque.
 
 

Courir pour un nouveau coeur

Quand il a contacté l’association, Jean-Philippe avait une autre idée en tête. Il souhaitait accueillir un enfant et l’accompagner à toutes les étapes de la prise en charge, avant, pendant et après l’opération. Mais il faut être disponible jour et nuit pendant 2 mois. Jean-Philippe et sa femme ne l’étaient pas, ils travaillent tous les deux.

Dans son activité professionnelle, le coureur nantais contribue depuis plus de 20 ans à l'amélioration de la qualité des soins apportés aux patients. Il est directeur des ventes dans une entreprise qui commercialise des équipements médicaux.
Jean-Philippe est aussi passionné de course à pied. Il a donc décidé d’aider autrement l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque et de courir pour collecter des fonds.

Son objectif c’est de récolter 12 000 euros, le prix du voyage et d'une opération pour un enfant. La collecte a été baptisée "2 jambes pour un cœur"

Un entrainement sous le coup de l’émotion

Ce mardi 21 mai, l’entrainement a été particulièrement émouvant. Pour la première fois, Jean-Philippe rencontrait une famille d’accueil et un enfant venu du Niger.

Djabir à un peu plus de 2 ans et il est arrivé en France le 10 avril. Djabir souffrait d’une malformation d’un de ses ventricules, il n’avait pas la force de courir et avait même des difficultés à s’alimenter.

Opéré le 18 avril, il va bientôt retourner dans sa vraie famille au Niger et joue désormais au ballon tout au long de la journée.

"On a changé la vie de cet enfant" 

Cette rencontre a été un choc pour Jean-Philippe. Pour lui, "Djabir a désormais une vraie vie d’enfant". La motivation du coureur est désormais décuplée. Courir a désormais du sens.
 
Djabir avec Pascale Aubin, sa maman "d'accueil" / © Marion Nauman / France 3
Djabir avec Pascale Aubin, sa maman "d'accueil" / © Marion Nauman / France 3
 

C'est quoi l’Ultra Marin ?

L’Ultra Marin propose plusieurs épreuves pour courir seul ou en équipe. Les courses sont programmées les 28 et 29 juin sur les sentiers du golfe du Morbihan. Jean-Philippe, lui, a choisi de courir 87 kms en moins de 12 heures sur un dénivelé de 440 mètres.
 

Comment aider Jean-Philippe ?

Le jour de la course, il portera le tee shirt de Mécénat Chirurgie Cardiaque. Depuis la création de sa collecte, "2 jambes pour un coeur", il a récolté 770 euros et 200 euros de promesse. C’est trop peu, il lui faut 12 000 euros. Il fermera la collecte à la fin de l’épreuve le 29 juin et, s’il le faut, ouvrira un nouveau compte à l’occasion d’une autre course fin novembre.

625 collectes ont déjà été ouvertes sur le site de Mécénat Chirurgie Cardiaque pour une somme de plus de 717 000 euros.
Grâce à l’argent  récolté, 30 enfants seront pris en charge en 2019. Dont peut être l’enfant pour lequel court Jean Philippe.
 
Jean-Philippe et Djabir en mode "selfie" / © Jean-Philippe Cholet
Jean-Philippe et Djabir en mode "selfie" / © Jean-Philippe Cholet



 

Sur le même sujet

Vendée : le Roller-derby

Les + Lus