Nantes : disparition inquiétante d'une infirmière en Grèce, son corps a été retrouvé

Violette Guéganno, une infirmière nantaise partie seule en Crète, a disparu. Ses proches étaient sans nouvelles depuis le 24 juin. Le corps de la jeune femme a été retrouvé jeudi 1er juillet.
Un avis de recherche a été émis le 30 juin, à la demande de la famille de la jeune femme disparue
Un avis de recherche a été émis le 30 juin, à la demande de la famille de la jeune femme disparue © Χαμόγελο του Παιδιού

Le corps de la jeune femme de 29 ans, qui habitait Saint-Sébastien-sur-Loire a été retrouvé en Crète, confirme le parquet de Nantes qui indique que la cause du décès est probablement accidentelle. 

Powered by https://embedgooglemaps.com/de/ & Twitter embed

Violette Guéganno a disparu alors qu'elle était partie en vacances le 21 juin la région de Chania en Crète (Grèce). Sa famille était sans nouvelles depuis le dernier SMS qu'elle a envoyé le jeudi 24 juin. 

Selon un média local, la voiture qu'elle a louée lors de son périple aurait été retrouvée dans une zone reculée, près de la plage d'Elafonisi, à l'ouest de l'île, avec un GPS et une valise à bord mercredi 30 juillet. 

Ses parents ont informé les autorités de cette disparition inquiétante. En Crète, un avis de disparition a été diffusé.

Elle aurait dû rentrer en France le 28 juin pour reprendre son travail d'infirmière à l'hôpital Laennec à Saint-Herblain. Le CHU de Nantes, indique avoir déclenché les signalements nécessaires et fait le lien avec sa famille dès qu'il a eu connaissance de la disparition de cette infirmière. "Notre établissement apporte tout son soutien à la famille de Madame Guéganno, comme aux autorités en charge de sa recherche", nous précisait jeudi le centre hospitalier. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
disparition faits divers international