• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Nantes : SmartHealth, le projet de maison connectée pour la santé de l’École Centrale et du CHU

l’École Centrale en partenariat avec le CHU travaille sur un projet de maison connectée pour la santé / © l’École Centrale de Nantes
l’École Centrale en partenariat avec le CHU travaille sur un projet de maison connectée pour la santé / © l’École Centrale de Nantes

Depuis septembre, en continuité du travail effectué depuis deux ans, dans le cadre du partenariat entre l’École Centrale de Nantes et le CHU de Nantes, un groupe de 11 étudiants ingénieurs de l’École Centrale de Nantes travaille sur Smarthealth.

 

Par Jean-Marc Lalier

Voilà bientôt 7 mois que les 11 étudiants de l’École Centrale de Nantes travaillent sur le projet SmartHealth. La maison connectée pour la santé doit permettre un suivi à domicile pour des patients dépendants et répondre à des problématiques de santé actuelles.

Les défis sont nombreux, l'une des solutions est d’abord d’expérimenter leur projet en condition réelle. 

Deux étudiants du groupe ont ainsi été suivis médicalement pendant un mois, après avoir mis en place des objets connectés dans leurs logements. 

Les objectifs de cette démarche sont variés : obtenir des données de santé réelles d’un individu connecté comme son taux de glucose ou la qualité de son sommeil, mais aussi connaître le ressenti de l’utilisateur.
Léo et Jérôme travaillent sur la maquette virtuelle en 3D / © l’École Centrale de Nantes
Léo et Jérôme travaillent sur la maquette virtuelle en 3D / © l’École Centrale de Nantes

Une fois les données de santé récupérées, les Centraliens ont créé des algorithmes capables de croiser différentes données et d’en modéliser ou simuler le comportement. 

Un futur outil, basé sur l’intelligence artificielle, sera capable de reconnaître les schémas caractéristiques d’évolution des constantes vitales et ainsi pouvoir prédire ou prévenir les situations à risque.

Pour la présentation de leur projet, les élèves ont réalisé une maquette 3D en réalité virtuelle.

Selon le groupe d’étudiant, le projet SmartHealth se veut une solution alternative à  modèle "économique du système de santé français arrivant à ses limites".

►Lereportage de notre rédaction :


 
► La vidéo réalisée par Jérôme Germain, membre du projet SmartHealth, Centrale Nantes. Les étudiants ont aussi abordé le délicat sujet éthique du recueil et de la confidentialité des données au traitement de ces données et de la qualité du suivi médical. 



 

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus