• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Nantes : Emilie et Kathleen, les deux collégiennes de Bellevue iront en finale du concours d'éloquence Isocrate

Emilie et Kathleen iront en finale du concours d'éloquence le 21 juin 2019 à Nantes / © Céline Dupeyrat, France 3 Pays de la Loire
Emilie et Kathleen iront en finale du concours d'éloquence le 21 juin 2019 à Nantes / © Céline Dupeyrat, France 3 Pays de la Loire

Savoir s'exprimer et maîtriser le français est le socle de notre société. La majorité des élèves de 4ème ne maîtrisent pas cette oralité. Ceux du collège Debussy de Nantes ont tenté un concours d'éloquence, avec le soutien des profs et des familles.

 
 

Par CF - FB

Emilie et Kathleen ont réussi ! Elles sont finalistes du concours d'éloquence Isocrate qui a eu lieu mardi soir à la médiathèque Lisa Bresner de Bellevue.

"Au début je sentais que je  tremblais énormément quand j'ai commencé à parler", explique Kathleen, "mais après le stress a beaucoup, beaucoup diminué, donc j'ai pu reprendre le contrôle de mes émotions".
Face à l'épreuve, au stress, à l'inconnu, le soutien des proches est déterminant / © C.Dupeyrat France Televisions
Face à l'épreuve, au stress, à l'inconnu, le soutien des proches est déterminant / © C.Dupeyrat France Televisions
"J'ai été submergée moi aussi par l'émotion qu'était en train d'éprouver Kathleen au moment de son passage", reconnaît Leïla, la professeure de français de Katheen et Emilie, "en même temps, j'étais admirative parce qu'elle a réussi à tenir le cap et rester maîtresse d'elle-même. Elles ont fait une très jolie prestation".

Les deux collégiennes de 13 ans sont élèves de 4e au collège Debussy dans le quartier Bellevue à Nantes.

"Face aux autres quartiers qui sont aisés, notre image est péjorative", poursuit Kathleen, "ça fait plaisir de montrer, même si on vient de Bellevue, on peut faire quelque chose de grand".

Et Kathleen va pouvoir voir encore plus grand avec Emilie puis que le 21 juin prochain se tiendra la finale du concours d'éloquence, au tribunal de grande instance de Nantes.

► Le reportage de notre rédaction
Concours d'éloquence 2019

 

Mettre en exergue la culture du dialogue et du débat


Le constat est aussi implacable qu'il est partagé par tous les observateurs : savoir s'exprimer et maîtriser le français est le socle de notre culture et de notre société.

Autre constat : les élèves de 4ème, dans leur majorité, ne maîtrisent pas l'art du débat ou même l'entretien oral. Ceci peut les entraver aussi bien à l'école qu'à la maison ou dans la vie, tout simplement.

Au collège Debussy, situé dans le quartier de Bellevue à Nantes, l'équipe pédagogique a adopté un projet pour aider les élèves à se construire, s’enrichir et s’affirmer. 

Il s'agit ici de mettre en exergue la culture du dialogue et du débat. Cette culture demande des connaissances mais aussi des compétences disciplinaires et transversales qui ont trait à l'artistique, au culturel, à la citoyenneté.
Les professeurs de plusieurs disciplines aident les collégiens à préparer ce concours d'éloquence / © C.Dupeyrat France Televisions
Les professeurs de plusieurs disciplines aident les collégiens à préparer ce concours d'éloquence / © C.Dupeyrat France Televisions
 

Les objectifs du concours


L'idée est de transmettre et mettre en avant les valeurs de la République, de valoriser l'expression citoyenne des élèves, développer leur esprit critique et leur ouverture sur le monde par le biais d'une oralité valorisée.

Ceci permet de développer leur autonomie, de découvrir les institutions, d'apprendre à argumenter et ainsi découvrir l'importance de l'oral.

 
Travail de la langue française mais aussi concentration et contrôle des émotions sont nécessaires lors de ce concours / © C.Dupeyrat France Televisions
Travail de la langue française mais aussi concentration et contrôle des émotions sont nécessaires lors de ce concours / © C.Dupeyrat France Televisions

 

La préparation au concours d'éloquence


Pour cette édition 2018/2019, le thème choisi s'intitule : ''j'ai fait un rêve...'', la fameuse phrase de M.L King, prononcée voilà 51 ans.

Les élèves de 4ème sont invités à faire acte de candidature, ils se formeront en binômes ou trinômes. Les élèves de 3ème pourront également participer, en candidat libre.

Après avoir choisi son sujet lié au thème général, l'élève s'attellera à la rédaction de son discours qui sera ensuite travaillé, voire corrigé par une comédienne et un avocat.

Un slameur interviendra dans le cadre d'un atelier d'écriture pour travailler et travailler encore cette jolie matière qu'est la langue française.

Autant dire que l'heure est au travail, à la concentration et à l'éloquence. Plusieurs collèges participent et les meilleurs élèves ayant franchi les qualifications, s'affronteront en demie-finale puis en finale.

La demi-finale a lieu à la médiathèque Lisa Bresner, à Nantes, (arrêt de tram Jamet) le mardi 28 mai de 18h à 20h.
 
Le concours prend la forme d’une joute oratoire dans laquelle chaque équipe répond au sujet.

L’usage des différentes formes d’expression orale est encouragé dans le cadre du concours. Les élèves peuvent ainsi faire leur joute oratoire sous format libre : poésie, discours, plaidoirie ou encore en slam.
 
Cinq minutes maximum (5') pour faire ses preuves, voire sept pour la finale, ça peut être très long ou très court, selon l'inspiration. Un jury pluri-disciplinaire notera et estimera les prestations.

Les élèves peuvent illustrer ces sujets avec des histoires fictives ou réelles.

 

Quels thèmes?


Quelques exemples de thèmes d'éloquence pour les 3èmes : « Un petit pas pour la femme un grand pas pour le féminisme : le combat de Simone Veil », « Liberté, égalité, laïcité : plus qu'un acquis, un combat. », ...

Les 4èmes, sur le cadre imposé de ''j'ai fait un rêve'' développerons sur des thèmes comme : « J'ai fait un rêve qu'un jour l'homosexualité....», « J'ai fait un rêve qu'un jour le racisme...»,  « J'ai fait un rêve qu'un jour la nature ...»,  etc...

Profs et familles soutiennent bien sûr le ou la candidate en amont et au cours de sa prestation.
 
Le jury a pris place. Avocat, députée, chef d’entreprise, journaliste. Ils sont 5 à choisir et à désigner les finalistes... / © C.Dupeyrat France Televisions
Le jury a pris place. Avocat, députée, chef d’entreprise, journaliste. Ils sont 5 à choisir et à désigner les finalistes... / © C.Dupeyrat France Televisions
 
La prestation de Loona et Zeïnabou... / © C.Dupeyrat France Televisions
La prestation de Loona et Zeïnabou... / © C.Dupeyrat France Televisions
 

La Finale au Tribunal



La grande finale sera organisée au Tribunal de Grande Instance de Nantes le 21 juin.

Les élèves finalistes iront représenter les couleurs de leur collège Debussy face à des élèves des établissements scolaires de Legé (collège Pierre de Coubertin), de Rezé (collège Petite Lande), de Bouguenais (collège La Neustrie) ou encore Saint Philbert de Grand Lieu (collège Condorcet).

Et qui sait, si l'histoire racontée au cinéma en 2017 par Yvan Attal avec Daniel Auteuil et Camelia Jordana ne va pas se reproduire? Les talents sont partout. ¨Pas forcément, ni uniquement là où on les attend.
 
Brio
Bande annonce du film Brio, de Yvan Attal, avec Daniel Auteuil et Camelia Jordana, 2017.


 
  

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus