Nantes : évacuation de l'ancienne Ecole des Beaux-Arts de Nantes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Evelyne Jousset

En tout début d'après-midi les CRS ont procédé à l'évacuation des locaux de l'ancienne école des Beaux-Arts de Nantes. De jeunes migrants en quête de logements et des militants, qui les soutiennent. Bilan, trois blessés et une interpellation. 

Depuis samedi en fin de journée, une centaine de militants avait investi l’ancienne école des Beaux-Arts de Nantes pour dénoncer les conditions d’accueil des mineurs étrangers isolés.  Avec l'aide des réseaux sociaux une chaîne de solidarité s'est mise en place, afin de fournir matelas, couvertures, nourriture. 

A 14h, ce dimanche, à la demande de la Mairie propriétaire des lieux, une évacuation en urgence a été demandée. Une vingtaine de cars de militaires, 150 CRS, ont bouclé le quartier. Ils ont alors rassemblé les militants, majoritairement des étudiants, à l'intérieur du bâtiment. Puis un par un, encadrés par deux CRS, les ont fait sortir. Bilan de l'opération une interpellation et trois blessés. 

Par ailleurs, dans un communiqué la maire de Nantes, Johanna Rolland, a indiqué qu'elle mettait une dizaine de logements à disposition des jeunes mineurs,dès ce lundi.