• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Nantes : ils cultivent des légumes et de la solidarité pour les migrants

Plus d'une tonne de pommes de terre et plusieurs centaines de kilos d'oignons sont arrivés à Nantes par bateau en provenance d'une parcelle solidaire pour ravitailler l'association d'aide aux migrants "l'Autre cantine". / © Antoine Ropert - France 3
Plus d'une tonne de pommes de terre et plusieurs centaines de kilos d'oignons sont arrivés à Nantes par bateau en provenance d'une parcelle solidaire pour ravitailler l'association d'aide aux migrants "l'Autre cantine". / © Antoine Ropert - France 3

Des bénévoles ont participé ce week-end à une grande récolte festive de légumes qui ont poussés sur une parcelle solidaire au nord de Nantes.

Par Christophe Amouriaux

C'est en bateau qu'une récolte de "légumes solidaires" a voyagé depuis sur l'Erdre jusqu'à Nantes ce dimanche. Thibaud Radin faisait partie des nombreux bénévoles présents. Il est à l'initiative du projet de parcelle solidaire né au début de l'année à Sucé-sur-Erdre.
"Benoît Nicolas, un éleveur en agriculture biologique de vaches laitières, a mis à diposition un demi-hectare de terre. Les plantations ont été réalisées dans le cadre de chantiers collectifs depuis le mois de mars dernier avec entre 70 et 80 personnes mobilisées. Des personnes exilées et des militants sont venu régulièrement pour entretenir et arroser. Hier samedi, on a récolté 1,4 tonne de pommes de terre et 800 kg d'oignons et plus de 300 kg de courgettes."

La récolte va venir garnir les réserves de l'Autre cantine de Nantes. Cette cuisine militante sert quelque 400 repas par jour à des exilés. L'été, de nombreux dons de légumes de la part de maraîchers locaux permettent de tenir le rythme. L'hiver, il y a moins de dons et les légumes sont moins adaptés à la demande. C'est pour ça que des cultures de conservation ont été privilégiées comme les pommes de terre et les oignons. Ils seront stockés pour être utilisés dans les prochains mois.

Parmi les bénévoles de l'Autre Cantine, il y a Sharif Ayman. En arrivant à Nantes, il a pu bénéficier de repas. Aujourd'hui, il est tout naturellement passé côté fabrication. "Avant quand nous sommes arrivés ici, des gens ont cuisiné pour nous ne serait-ce que pour avoir un plat. Maintenant nous cuisinons pour les autres qui viennent d'arriver. Aujourd'hui, j'ai une maison pour ma famille et je peux prendre le temps de faire la cuisine pour les gens qui en ont besoin."

►Le reportage de notre équipe :


Le Goût des Autres

L'association Le Goût des Autres fait aussi partie des bénéficiaires de la parcelle solidaire. Elle propose de la cuisine préparée par des personnes venues d'Afghanistan, de Géorgie, de Guinée ou de l'Angola. Elles ont été récemment régularisées et elles peuvent concocter des menus inspirés de leurs pays d'origine. Elles peuvent préparer de repas pour différents événements comme des mariages ou des manifestations culturelles.


Péniche à voile

Pour les passionnés de navigation, parmi les embarcations présentes sur l'Erdre ce dimanche il y avait la présence d'une étonnante péniche à voile de 1908 : le Cornelia. Elle est sur la pElle navigue aussi bien en rivière qu'en mer. Elle est basée à Nort-sur-Erdre et a été labellisée Bateau d'Intérêt Patrimonial en 2013.
 
La péniche à voile "Le Cornélia" sur l'Erdre le 8 septembre 2019 / © David Jouillat - France 3
La péniche à voile "Le Cornélia" sur l'Erdre le 8 septembre 2019 / © David Jouillat - France 3

Sur le même sujet

Puy du fou : les chiffres derrière un succès

Les + Lus