En visite à Nantes, Jean Castex annonce une aide de 10 millions pour la cathédrale, 400 millions pour le futur CHU

Jean Castex est arrivé à Nantes ce vendredi matin pour une visite de la station d'épuration des eaux usées de Rezé avant la signature d'un protocole avec Nantes Métropole et une rencontre avec Johanna Rolland.

Jean Castex, lors de sa visite à Rezé et Nantes, le 26 février 2021
Jean Castex, lors de sa visite à Rezé et Nantes, le 26 février 2021 © France Televisions - Cathy Colin

10 millions pour reconstrtuire la cathédrale de Nantes, 400 millions pour le site du futur CHU. Ce sont les aides annoncées ce vendredi par le Premier ministre Jean Castex.

"L'Etat a décidé de maintenir et d'amplifier son soutien à cette oeuvre emblématique", qu'est la cathédrale de Nantes, "puisque je suis en mesure de vous annoncer la décision de consacrer à la restauration de la cathédrale de Nantes, sur proposition de Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, une enveloppe de 10 millions d'euros, pour répondre à l'urgence, panser les plaies et en même temps, préparer l'avenir. L'exemple de votre cathédrale est symbolique des objectifs multiples que le Gouvernement, en partenariats étroits, poursuit".

"L’Etat va allouer 400 millions d’euros à la reconstruction du CHU de Nantes", a également annoncé le Premier ministre, "cela représentera plus de 40% du coût total".

"225 millions d'euros avaient déjà été alloués au moment de la validation de ce projet. J'ai décidé de compléter le financement avec donc 175 millions d'euros supplémentaires pour sécuriser la réalisation de cette opération majeure pour la métropole", a poursuivi Jean Castex.

Jean Castex a fait le déplacement ce vendredi 26 février à Nantes afin de signer le protocole du Contrat de relance et de transition écologique (CRTE) avec Nantes Métropole.

"Conformément aux engagements pris en faveur d’une relance territorialisée, le Gouvernement a souhaité assurer la cohérence des démarches de contractualisation entre l’État et les collectivités infrarégionales en permettant la conclusion de ces CRTE, parallèlement aux accords de relance régionaux", précise la préfecture de Loire-Atlantique.

Cette signature a été précédée d’une visite de la station d’épuration des eaux usées de Rezé, au sud de nantes. "Cet équipement, qui valorise aujourd’hui le biogaz issu des boues grâce à une turbine à gaz, le transformera bientôt en biométhane réinjecté dans le réseau de gaz de ville, précise la préfecture, qui ajoute que les futurs développements de la station bénéficieront de fonds issus de l’accord de relance".

Le premier Ministre s'est ensuite dirigé vers la mairie de Nantes pour un discours, suivi de la signature du protocole.

Jean Castex avait prévu de s'entretenir avec la maire de Nantes Johanna Rolland, également présidente de Nantes Métropole et de France Urbaine, 
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique environnement