Nantes : Journée Mondiale des Sourds 2020, la communauté se mobilise pour faire connaître sa langue

Elle a lieu chaque année le dernier samedi du mois de septembre, depuis 1958. Pour les sourds la journée mondiale qui leur est consacrée, est un rendez-vous incontournable. L'occasion d'être vus et de sensibiliser tous ceux qui le souhaitent à leur culture et à leur langue. 

La Journée mondiale des sourds est l’occasion de découvrir La langue des signes et la culture sourde, à Nantes les associations se mobilisent.
La Journée mondiale des sourds est l’occasion de découvrir La langue des signes et la culture sourde, à Nantes les associations se mobilisent. © DR
Cette année, crise sanitaire oblige, la traditionnelle marche de la Journée Mondiale des Sourds (JMS) est annulée.
Hervé Gendry, formateur en langue des signes, le regrette, car ce défilé, c'est un moment quasi-unique pour les sourds, de se rendre visible aux yeux de tous. De déambuler banderoles en main pour affirmer leur citoyenneté en langue des signes.

"Pour moi cette journée est très importante, c'est le jour de la fierté sourde ! le thème cette année est : "La langue des signes, un droit pour chacun", explique Hervé. Cela représente un moment d'échange et de transmission. Ce qui est dommage c'est qu'on en parle pas beaucoup, pas assez. En Suisse, à Genève, un jet d'eau rend hommage à la communauté sourde, il sera coloré en bleu turquoise, la couleur des sourds...mais ici à Nantes, rien n'est organisé par la ville pour marquer cette journée...j'espère que les associations et la ville marqueront le coup l'année prochaine !"
 
À Genève, un jet d'eau sur le Lac rend hommage aux sourds, en adoptant leur couleur
À Genève, un jet d'eau sur le Lac rend hommage aux sourds, en adoptant leur couleur

La JMS, un moment important pour promouvoir la langue des signes

Pour la communauté sourde, la JMS c'est à la fois un rendez-vous festif, le moyen de sensibiliser le grand public à la Langue des signes, de faire découvrir aux curieux l'histoire des sourds, mais aussi, de mettre sur la place publique les préoccupations liées au manque de visibilité de la LSF dans la société.

"Ce qui nous manque le plus encore aujourd'hui c'est l'accessibilité, dans tous les domaines, rappelle Sophie Hougard, sourde et médiatrice français/langue des signes. Nous avons peu accès à l'information, notamment celle qui passe à la télévision car les sous-titres ne sont pas fidèles aux propos tenus, ils sont souvent décalés. Quand il y a un interprète, il est toujours trop petit sur l'écran, c'est à peine si on peut voir les signes. L'accès à l'information est pourtant un droit, au même titre que pour les entendants!".

"Les mentalités ont du mal à évoluer,
renchérit Hervé, même si la langue des signes est de plus en plus prisée par les entendants, elle n'est pas totalement démocratisée". 

Pendant le confinement, les prises de paroles du gouvernement ont toutes été traduites en langue des signes, et sous-titrées. Mais depuis, elle a disparu des écrans. Pourtant les problématiques liées à son enseignement, à sa diffusion sont toujours là.
De nombreuses inquiétudes traversent la communauté, relayées la plupart du temps sur les réseaux sociaux faute de pouvoir accéder aux médias traditionnels.
L'une des plus prégnantes concerne l'éducation et l'avenir des jeunes qui doivent batailler pour obtenir des aides et des heures d'interprétariat pour poursuivre leurs études. À l'image de cette jeune fille. Voir la vidéo 
 

Ou encore, le manque d'enseignants bilingues Français/ langue des signes, garants aux yeux des sourds d'un parcours scolaire inclusif réussi.
Actuellement, à Paris, des parents d'enfants sourds se mobilisent pour que le pôle d'enseignement des jeunes sourds recrute un ou une enseignante pour permettre à leurs enfants de continuer leur scolarité.
Autant de sujets méconnus du grand public que la Journée Mondiale des Sourds permet de mettre en évidence. 

Si la langue des signes vous intrigue, vous attire, vous séduit...

Alors la journée de samedi est faite pour vous !
C'est le restaurant bilingue la Papotière, ouvert dans le centre-ville de Nantes qui sera le QG des animations et des ateliers de sensibilisation à la LSF.
Plusieurs associations et structures sourdes se mobilisent pour faire découvrir l'intérêt et l'importance de la langue des signes.
Rassurez-vous, des interprètes et des formateurs seront sur place pour vous permettre de vous imprégner de la culture sourde.

►Programme
Seront présents toute la journée:   Projection de vidéos de présentation des œuvres du Voyage à Nantes, en LSF. 










 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation social culture événements sorties et loisirs tout en signes société