Nantes : Opération coup de poing de l'Association des Paralysés de France

© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Les membres de l'Association des Paralysés de France sont en colère et ils sont venus le dire bruyamment ce lundi matin 29 janvier aux députés de La République En Marche. Ils dénoncent les fausses promesses d' Emmanuel Macron.

Par CD avec Thierry Bercault

 C'est une action coup de poing et régionale qu'ont menés ce lundi matin les représentants de l'Association des Paralysés de France (AFP). Ils se sont invités devant les permanences des députés LREM pour dénoncer "le scandale des ressources des personnes en situation de handicap".

"Nous sommes vraiment en colère de voir que l'on ne nous considère pas comme des citoyens mais vraiment comme des pauvres toujours. Ce n'est possible que ça continue", s'énerve Jean-Pierre Blain, membre de l'Association des Paralysés de France.
   
Normalement, l'allocation adulte handicapée aurait du être revalorisée de 810 à 900 euros dès 2018. En réalité, l'augmentation se fera en 2 fois. Selon le calcul, 50% des bénéficiaires en sont exclus, comme les titulaires d'une pension d'invalidité, ceux qui touchent un complément de ressources ou ceux qui vivent en couple.
 
"Une personne qui vit en couple avec une personne valide ou qui travaille automatiquement se trouve sans aucun droit et sans allocation et doit dépendre des revenus de son conjoint. L'allocation est en fait calculé par rapport au reçu fiscal du couple", explique Jean-Pierre Chambon, membre de l'APF.
 
Les manifestants ont été reçus à la permanence la députée nantaise d'En Marche Anne-France Brunet.

 

Sur le même sujet

Vendée : voilier en balsa pour tour du monde

Les + Lus