Nantes : permis de construire accordé pour le futur CHU sur l'île de Nantes

Une signature en grande pompe ce mardi 16 juillet pour le futur CHU de Nantes. L'officialisation du permis de contruire permet d'envisager le début des travaux en 2020. C'est actuellement le plus gros projet de santé publique en France, mais ce (gros) déménagement fait débat. 

Ce projet regroupera à terme Hôtel-Dieu et l’hôpital mère enfant de Nantes et l’hôpital Laennec de Saint-Herblain), ainsi que l’Institut de Recherche en Santé – IRS 2020.

Le permis de construire a été signé par le préfet de Région Claude d'Harcourt, en présence de représentants de Nantes Métropole, du l'ASR et du directeur du CHU.
Ce pôle de santé doit prendre la place de l'ancien Marché d'Intérêt National (aujourd'hui déplacé à Rezé) et s'insérer dans le vaste projet urbain de requalification urbain de l'île de Nantes.

L'enquête d'utilité publique a duré un mois au printemps, un moment où les opposant avaient fait part de leur réserves sur ce projet : moins de lits, trop d'emprunts, futur hôpital mal placé en zone inondable.