Nantes : les policiers toujours mobilisés s'installent Porte d'Armor à Saint-Herblain

Le mouvement de colère des policiers se poursuit à Nantes. Ce mercredi après-midi, plusieurs véhicules ont défilé en ville et ils se sont installés un temps sur le rond-point de la porte d'Armor à Saint-Herblain.

Les policiers se sont installés un temps sur le rond-point de la Porte d'Armor à Saint-Herblain.
Les policiers se sont installés un temps sur le rond-point de la Porte d'Armor à Saint-Herblain. © DR

Les policiers multiplient ce qu'ils ont appelé des "farandoles" ces manifestations à plusieurs véhicules dans le centre-ville de Nantes. 

Ce mercredi après-midi, un nouveau cortège s'est dirigé vers la Préfecture, toutes sirènes hurlantes, avant de parcourir quelques rues et ensuite quelques-uns se sont installés rond-point de la Porte d'Armor, à Saint-Herblain.

Les policiers y ont réalisé de nombreux contrôles mais il s'agissait bien d'une opération destinée à faire connaître leur mécontentement. 

Lors de ce contrôle, les policiers ont remis de leurs propre initiative des récépissés sur lesquels était inscrit : "Ni violents, ni rascistes, juste Gardien de la Paix."

 

Le récépissé que les policiers remettaient lors du contrôle.
Le récépissé que les policiers remettaient lors du contrôle. © DR

Ces manifestations se poursuivront jusqu'au 18 décembre, date à laquelle le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin doit recevoir les syndicats de police.

La "farandole" filmée dans Nantes

Manifestation policiers Nantes 16/12/2020

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité