Nantes : dans les quartiers nord, des artistes se relaient pour proposer des spectacles gratuits

Face au marasme culturel engendré par l'épidémie de Covid, et pour lutter contre la morosité ambiante, les musiciens du Hangar Cassin lancent "Souffle Continu". Chaque jeudi soir, des concerts, des performances, des propostions artistiques sont programmés. Et c'est gratuit.

L'équipe du "Studio d'en Haut", Anthony Taillard, Nguyen Le et Rasim Biyikli, invitent, chaque jeudi à 20h, des artistes à présenter leurs créations au Hangar Cassin. Gratuit et tout public!
L'équipe du "Studio d'en Haut", Anthony Taillard, Nguyen Le et Rasim Biyikli, invitent, chaque jeudi à 20h, des artistes à présenter leurs créations au Hangar Cassin. Gratuit et tout public! © Studio d'en haut
Le Hangar Cassin, kesako? 
Situé non loin de la porte de Rennes, coincé entre un bout de périph', un château d'eau et le centre pénitentiaire, c'est d'abord et avant tout un lieu qui héberge des compagnies de théâtre (La Fidèle Idée, La Cie du 2ème) et des musiciens (Le Studio d'en Haut)
C'est ici que les artistes conçoivent et répètent leurs spectacles avant d'aller les présenter dans des salles de spectacles...

Seulement voilà, avec l'épidémie de Covid, le confinement, et l'incertitude qui prévaut, les programmations culturelles sont en berne et les artistes contraints de réinventer leurs liens avec le public s'ils ne veulent tout simplement pas renoncer à leurs pratiques.

C'est pour cela, que, cet été, Guillaume Gatteau et sa compagnie La fidèle Idée avaient initié "Souffle Nord", un "festival" hebdomadaire, un rendez-vous aussi curieux que réjouissant.

Le principe : inviter des comédiens leur donner à travailler des textes de Shakespeare et les offrir gratuitement chaque jeudi soir de l'été au public du coin. Bingo, ça a tellement bien fonctionné que la compagnie a attiré un public de fidèles qui en redemandent. Elle a aussi pu associer quelques 70 artistes qui sont remonté sur les planches à la faveur de ce festival informel ! Tout cela a donné des idées aux autres artistes du Hangar Cassin.

Les musiciens Rasim Biyikli et Anthony Taillard, et la réalisatrice Nguyen Le, fondateurs du Studio d'en Haut, ont décidé de prolonger l'expérience de Souffle Nord en organisant Souffle Continu. 

L'esprit est le même, donner à voir et à entendre...partager surtout des créations, musicales cette fois, avec les habitants du quartier.

"Nous travaillons dans l'ombre, dans un quartier où les gens n'ont pas forcément accès à la "culture". Cet été, les compagnies du Hangar Cassin ont noué des liens très fort avec le public, avec les structures sociales, les associations de quartier et on avait envie de continuer à travailler comme ça. On ne voulait pas que ça s'arrête", confie Rasim Biyikli.

Les artistes tiennent à ce que les spectacles soient gratuits. Ils ont sollicité les services culturels de la Ville de Nantes, du département, ou de l'État, mais n'ont pas encore reçu de subvention. Ils se lancent donc sans attendre, assumant pour l'instant les frais inhérents à l'organisation, dans la perspective de soutenir la création artistique et préserver leurs emplois.

Un risque ? peut-être. Mais, comme le souligne Rasim "On a besoin de faire des choses, en ce moment toutes nos dates sont annulées, c'est le vide...alors autant faire ce qu'on aime."

Souffle Continu prend donc le relais de Souffle Nord, tous les jeudis soirs jusqu'au 22 octobre, à partir de 20H.
Ça commence le 17 septembre. Vous trouverez la programmation ici.

Attention la réservation est obligatoire, par mail ou téléphone, la jauge maximale est de 40 personnes : reservation@studioenhaut.net / 06 59 84 38 51 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société musique culture art