Nantes : qui sont les nouveaux adjoints de la maire Johanna Rolland ?

Johanna Rolland a été officiellement réélue maire de Nantes ce vendredi 3 juillet. Elle a présenté sa nouvelle équipe de 26 conseillers, qui l'entourera pour les six années à venir.

Le nouveau conseil municipal de Nantes s'est réuni ce vendredi 3 juillet.
Le nouveau conseil municipal de Nantes s'est réuni ce vendredi 3 juillet. © France Télévisions

Après sa réélection aisée au deuxième tour des municipales (59,67 % des suffrages), Johanna Rolland tenait son premier conseil municipal ce vendredi 3 juillet. La maire a présenté sa nouvelle équipe, composée de 26 conseillers municipaux. Nous vous en présentons trois.

Bassem Asseh, nouveau premier adjoint

Bassem Asseh, premier adjoint à la mairie de Nantes.
Bassem Asseh, premier adjoint à la mairie de Nantes. © France Télévisions

L'ex 16e adjoint au maire devient premier adjoint. Né au Liban en 1974, Bassem Asseh est installé à Nantes depuis sept ans. Son engagement en politique est assez récent. S'il prend sa première carte au Parti socialiste en 2007, ce n'est qu'en 2014 qu'il intègre pleinement le monde de la politique en devenant adjoint de Johanna Rolland, en charge du dialogue citoyen.

C'est probablement grâce à l'expérience accumulée ces six dernières années qu'il doit sa nomination au poste de premier adjoint.

"En travaillant sur la question du dialogue citoyen, j’ai pu sillonner l’ensemble des quartiers de la ville. J’ai pu apporter ma contribution à plusieurs politiques publiques, pas uniquement une seule."

"Je pense que je dois aussi ma nomination a quelques caractéristiques plus personnelles. Le fait que je puisse apporter une parole nouvelle, parce que je suis nouveau en politique. Et puis peut-être une touche d’humilité. Je pense que pour affronter les problèmes qui sont devant nous, elle ne sera pas inutile"

Son portefeuille regroupera la politique de la Ville, du monde économie, de l'emploi ainsi que le dialogue citoyen. "On se rend compte que les projets sont meilleurs quand on les construit avec les citoyens, donc il n’y a pas de raison de mettre le citoyen de côté dans la phase de conception d’un projet." 


Julie Laernoes, 2e adjointe en charge de la prospective et de la résilience

Julie Laernoes, deuxième adjointe à la mairie de Nantes, en charge de la prospective et de la résilience
Julie Laernoes, deuxième adjointe à la mairie de Nantes, en charge de la prospective et de la résilience © France Télévisions

À 37 ans, la tête de la liste écologiste et citoyenne "Nantes Ensemble" devient deuxième adjointe à la mairie de Nantes. Après avoir enregistrée un score décevant (19%) au premier tour des élections municipales, Julie Laernoes avait décidé de se rallier à la liste portée par Johanna Rolland. 

Déjà conseillère municipale sous la précédente mandature, la membre d'Europe Ecologie - Les Verts s'apprête à travailler main dans la main avec la maire sortante fraichement réélue.

"On ne s’est pas vraiment connues au mandat précédent. La période des négociations et la campagne de deuxième tour a permi de poser les bases d’une autre forme de relation. C’est une coopération que j’espère fructueuse.  Je suis confiante, mais il faudra que ça fonctionne dans les faits dans les années à venir."

Pour les six années à venir, Julie Laernoes endosse la casquette d'adjointe à la résilience et à la prospective.

"Nous venons de vivre un choc. Et il va y en avoir d’autres. La résilience c’est comment on prépare ça dès aujourd’hui : le réchauffement climatique, les questions sanitaires, l'économie en temps de crise, a expliqué la nouvelle adjointe, la prospective, c'est fixer un cap, pour diminuer notre impact sur la planète tout préservant les emplois et le pouvoir d'achat."

Aymeric Seasseau, 9e adjoint en charge de la culture

À 43 ans, Aymeric Seasseau est nommé adjoint à la culture pour ce nouveau mandat. Déjà adjoint dans la précédente mandature, le secrétaire départemental du PCF en Loire-Atlantique compte écrire une nouvelle page de la culture à Nantes.

"Je crois que ma sensibilité politique a une relation à la culture, une relation aux artistes. Il faudra d’abord être à la hauteur de la crise qu'est en train de traverser le monde culturel. Il faut en premier lieu penser à celles et ceux qui exercent et leur donner les moyens de vivre en ville et d’être plus visibles en ville", a-t-il déclaré, une heure après sa nomination. 
Mais aussi...
- Ali Rebouh, 3e adjoint en charge des sports et adjoint de quartier Dervaliières Zola
- Aïcha Bassal, 4e adjointe en charge du personnel, de la responsabilité sociale interne et des relations aux usagers et adjointe de quartier à Malakoff Saint-Donatien
- Tristan Riom, 5e adjoint en charge de l'énergie et des bâtimens, adjoint de quatier Hauts-Pavés Saint-Félix
- Mahaut Bertu, 6e adjointe en charge de l'égalité, de la ville non sexiste, de la lutte contre les discriminations et de la vie associative
- Pascal Bolo, 7e adjoint en charge de la sécurité et de la tranquilité publique, des finances, de l'évaluation des politiques publiques, des affaires générales, domaniales et juridiques, adjoint de quartier Nantes Nord
- Ghislaine Rodrigez, 8e adjointe en charge de l'éducation, de la réussite éducative et de la restauration scolaire
- Héléne Naudin, 10e adjointe en charge de la petite enfance, des familles et de la parentalité
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter