Nantes : en tournage, "Le Tigre et le Président", le film sur Clemenceau avec André Dussollier et Jacques Gamblin

Publié le Mis à jour le
Écrit par Murielle Dreux .

Moteur, silence, action... Nantes accueille en ce moment le tournage d'un long-métrage sur Georges Clemenceau : "Le Tigre et le Président" de Jean-Marc Peyrefitte avec André Dussollier et Jacques Gamblin. Il se déroule dans différents lieux de la région jusqu'au 30 juillet.

Des caméras, des acteurs, des voitures d'époque,... C'est un tournage qui ne passe pas inaperçu devant la Préfecture de Nantes, et pour cause c'est un grand film d'époque qui est en train de se tourner actuellement sur Nantes et sa région.

"Le Tigre et le Président" est le premier long-métrage du réalisateur Jean-Marc Peyrefitte, il retrace une période emblématique de l'histoire française, la défaite de Georges Clemenceau face à un inconnu Paul Deschanel, sous la IIIe République.

Pour ce film, le réalisateur a réunit un casting prestigieux avec André Dussollier dans le rôle de Clemenceau "le Tigre", Jacques Gamblin dans celui du 11e président de la République Paul Deschanel ou encore Christian Hecq, de la comédie française, dans celui de Alexandre Millerand.

Film d'époque oblige, un gros travail de costumes et d'accessoires a été fait pour retracer au mieux les années 20.

Devant la Préfecture de Nantes, les curieux venus voir le tournage, ont pu assister aux prises de vue faites avec les nombreux figurants aux moustaches et barbes de rigueur, qui incarnent des poilus, des officiers ou encore des ouvriers de l'époque.



Pour répondre, à ce besoin important de figuration, un casting avait été lancé en juin dernier par le bureau d'accueil des tournage des Pays de la Loire.

Synopsis : "Comment a-t-on pu élire un homme qui voulait abolir la peine de mort, donner le droit de vote aux femmes et leur indépendance aux colonies ?" s’interroge Georges Clemenceau, qui, contre toute attente, vient de perdre l’élection présidentielle face à un inconnu, un certain Paul Deschanel. Pourtant le nouveau président s’investit pleinement dans sa nouvelle fonction, et même si la tâche est immense et la pression insoutenable, ses premiers pas impressionnent. Mais le cynisme du monde politique, le jeu des institutions et la violence des campagnes médiatiques le rattrapent et le font bientôt dérailler. Un soir, il tombe d'un train et se volatilise. (Allociné)

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité