Nantes : un job dating pour les métiers aéroportuaires attire plus de 850 candidats

Publié le

350 postes à pourvoir en CDI, CDD ou jobs d'étudiants, les entreprises qui gravitent autour de l'aéroport de Nantes Atlantique ont accueilli plus de 850 candidats en quelques heures. Après le tramway de l'emploi, le collectif Les entreprises s'engagent en Loire-Atlantique conjugue emploi et inclusion.

Yves-Olivier Lenormand ne s'attendait pas à autant de succès. Devant le nombre de prises de rendez-vous, il a fallu étendre les plages horaires de ce job dating original qui s'est tenu au milieu des passagers du hall des départs de l'aéroport de Nantes Atlantique.

Préparer la reprise

"Plus de 850 personnes ont pris rendez-vous pour 300 emplois dont la moitié en CDI. Les autres sont des CDD ou des jobs d'étudiants" précise le porte parole du collectif Les entreprises s'engagent en Loire-Atlantique.

Pour relancer l'activité dans le secteur aéronautique, le collectif avec Vinci Airports a imaginé cette rencontre ou chacun, employeur et candidat expose rapidement ses attentes. "On propose des emplois dans tous les secteurs d'activité, restauration, hôtellerie, commerces, accueil, transports, manutention, logistique, sécurité, c'est toute la filière qui est mobilisée pour être prête pour la reprise", précise Yves-Olivier Lenormand.

Si la crise sanitaire a mis un sérieux coup d'arrêt au trafic aérien, les perspectives de reprise se précise chaque jour. Les réservations à l'approche de la saison touristique remontent et la plate-forme aéroportuaire a besoin de personnel pour se reprendre son envol.

Emploi et inclusion

Le collectif Les entreprises s'engagent en Loire-Atlantique veut agir et créer du lien par l'emploi. "Comme avec le tram de l'emploi, nous offrons une rencontre avec un autre univers, culturel ou sportif. 350 personnes vont recevoir une place pour un match de Nantes Rezé Volley Métropole". Emploi et inclusion sont les deux moteurs de l'action de ce collectif entrepreneurial.

"Nous avons déjà fait se rencontrer des employeurs avec des personnes des quartiers, des personnes sous mains de justice, des personnes en situation de handicap, des réfugiés, et ça marche, les entreprises jouent le jeu", s'enthousiasme Yves-Olivier Lenormand, qui organise dans la foulée, la huitième réunion de la filière aéronautique dans les Pays de la Loire sur le thème de la transition énergétique.

Là aussi il s'agit de créer du lien pour faire avancer les chefs d'entreprises, tous ensemble !