Nantes : des violences volontaires sur deux policiers en plein tribunal

L'histoire avait commencé par le refus de porter un masque dans la gare de Nantes, où un jeune homme de 21 ans avait agressé une policière. À l'énoncé de sa condamnation en comparution immédiate, il a agressé violemment à leur tour, les policiers présents dans la salle d'audience !

© France Télévisions Olivier Quentin
Un jeune homme âgé de 21 ans, de nationalité soudanaise, a été jugé hier en comparution immédiate pour des violences commises sur une policière en gare de Nantes, le 20 août 2020, en fin de matinée.

Le jeune homme avait refusé de porter un masque dans la gare, les policiers avaient tenté dans un premier temps de le raisonner. Puis l'avaient conduit vers la sortie en le tenant par le bras. Mécontent, le jeune homme avait commencé à se montrer outrageant, et avait porté volontairement un coup de coude au niveau de la tempe d'une policière.

À l'audience de comparution immédiate, le prévenu, entendant l’énoncé de la Présidente, soit 8 mois de prison avec maintien en détention, a arraché le micro du box et a porté un coup à la fonctionnaire de police, lui ouvrant le bras gauche. Il  a aussi mordu au mollet l'autre fonctionnaire réserviste !

Les deux fonctionnaires blessés ont été alors transportés au CHU pour des points de suture.
Le jeune homme a été écroué à la maison d'arrêt. Les fonctionnaires ont déposé plainte. Sans attendre de connaître le nombre des ITT.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société