Nantes : Volotea s'explique après la succession de vols annulés et en retard

Des passagers en attente au comptoir Volotea de Nantes Atlantique, le dimanche 12 août 2018 au matin / © Vincent Calcagni, France 3 Pays de la Loire
Des passagers en attente au comptoir Volotea de Nantes Atlantique, le dimanche 12 août 2018 au matin / © Vincent Calcagni, France 3 Pays de la Loire

Cette deuxième semaine d'août 2018 a été très compliquée pour les clients de Volotea au départ ou à destination de Nantes. Vols en retard, voire purement annulés, les passagers en attente sont exaspérés. Ce dimanche, la compagnie espagnole s'explique dans un communiqué.

Par Guénolé Seiler

Dimanche matin 12 août, nous vous dressions un tableau des incidents en cascade de ces derniers jours.

Lire ici ►

Nantes abrite la principale base opérationnelle de Volotea en Europe. Dimanche en début d'après-midi, la compagnie espagnole s'explique dans un communiqué. Elle justifie les problèmes de ces derniers jours par deux accidents techniques qui ont immobilisé successivement deux avions différents :

"Mardi dernier, le 31 juillet, Volotea a souffert d'un problème technique d’un avion qui a nécessité le changement d’une pièce. Malheureusement, cette année, la demande pour cette pièce est extrêmement forte et malgré l'utilisation de tous les canaux disponibles, huit jours ont été nécessaire pour acheter cette pièce et deux autres jours pour l'envoyer à Nantes. Volotea s'attend à ce que l'avion soit remis en service ce dimanche après-midi 12 août ou tôt lundi matin 13 août."
Volotea poursuit : "cette situation compliquée ... s’est poursuivie lorsque jeudi 9 août Volotea a subi un deuxième problème dans un autre avion. Cela n'aurait pas été le cas avec un délai de livraison standard de la pièce de rechange mentionnée."

Pour Volotea, il a fallu donc faire face à une situation exceptionnelle : 
"Volotea dispose habituellement des ressources de secours suffisantes, mais n'a pas été en mesure d'exploiter correctement et complètement son programme commercial à Nantes en raison de ces événements qui ont coïncidé en même temps sur ces deux avions. Il est vraiment regrettable et embarrassant d'avoir eu à faire face à ces deux situations au même moment, en cette période de pointe et dépassant les normes de capacité de réserve de l'industrie. Volotea n'a jamais connu de situation aussi longue auparavant, pendant autant de jours. Volotea alloue un A319 de secours pour 12 A319 en service commercial.

Volotea qui avance le nombre de "18 vols affectés au cours de ces quatre derniers jours sur un total de 116 vols opérés à Nantes".

Et la compagnie aérienne de s'excuser auprès de ses passagers en promettant des compensations financières :
"Dans tous les cas, Volotea a essayé d'informer les passagers concernés à l'avance et tous seront rapidement indemnisés conformément à la réglementation applicable et se verront proposer de les conduire à destination dans les meilleurs délais. Volotea s'excusera personnellement auprès de tous les passagers concernés et les indemnisera pour les retards et les inconvénients. Volotea fait de son mieux pour régler la situation ce dimanche. 
Nous sommes navrés pour les inconvénients causés ces derniers jours à cause de  problèmes techniques inattendus qui sont malheureusement arrivés au même moment."


Ce dimanche après-midi des passagers qui devaient rentrer par le vol Alicante-Nantes sont finalement sur la route du retour, en bus... Comme en témoignent quelques twittos.

Volotea promettait dimanche un retour à la normale pour lundi matin au plus tard. En attendant, d'autres passagers bloqués à Bastia annonçaient un retard de 20 heures pour leur vol, à l'image de Anne sur Facebook :

 
 
    

 



  

 

Sur le même sujet

Eau et pesticides : la situation des Pays de la Loire

Les + Lus