Notre-Dame-des-Landes : l'étude des conventions se poursuit avant la signature

Une délégation d'occupants de la ZAD reçus ce matin à la préfecture / © Christophe Amouriaux
Une délégation d'occupants de la ZAD reçus ce matin à la préfecture / © Christophe Amouriaux

Une délégation d’occupants de la ZAD a été reçue ce mercredi matin à la préfecture pour avancer sur le projet de signature des conventions d’occupation précaire pour les quinze projets d'installation retenus par le comité de pilotage.

Par Fabienne Even

La délégation d’occupants de la ZAD, représentée par cinq porteurs de projets a rencontré ce mercredi matin lors d’une réunion de travail, les représentants de la DDTM (direction départementale des territoires et de la mer) à la préfecture de Nantes, afin de préparer la signature des conventions d’occupation précaires des 15 projets agricoles retenus par le comité de pilotage.


A l’issue de la réunion, les porteurs de projets ont convenu qu’un délai s’imposait afin de préciser certains points techniques et juridiques avant la signature des conventions. Un nouveau document de travail devrait être transmis aux représentants de la ZAD ce mercredi après-midi. Il sera ensuite étudié par leurs juristes.

"On est dans le processus de travail et on va finir par signer les conventions" a précisé la délégation. Pour l'heure, aucune date n’est fixée pour la signature.

Lors de leur conférence de presse, les porteurs de projet ont rappelé leur opposition et leur incompréhension concernant la reprise des expulsions prévue ce jeudi 17 mai. "Alors qu’on poursuit ce travail constructif, l’Etat maintient ses menaces. Les opérations qui s’annoncent vont entraver notre travail en peine période de semis", soulignent les occupants.

 

Sur le même sujet

Les + Lus