• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Notre-Dame-des-Landes : un pique-nique à Nantes en soutien à la ZAD

Ils étaient plusieurs centaines venus pique-niquer face à la Préfecture de Loire-Atlantique pour soutenir la ZAD / © France 3 Fred Grunchec
Ils étaient plusieurs centaines venus pique-niquer face à la Préfecture de Loire-Atlantique pour soutenir la ZAD / © France 3 Fred Grunchec

A l'occasion de la venue à Nantes de Stéphane Travert, Ministre de l'Agriculture, quelques centaines de personnes se sont rassemblées devant la Préfecture pour soutenir les projets agricoles de la ZAD à Notre-Dame-des-Landes.

Par Olivier Quentin avec Stéphanie Pasgrimaud

Un comité de pilotage se tient ce lundi après-midi à Nantes, réunissant outre le Ministre de l'Agriculture Stéphane Travert, diverses structures comme la FNSEA, la Coordination Rurale et la Confédération Paysanne, deux associations d'exploitants agricoles et des élus des communes concernées par la ZAD.

Ce comité doit donc se pencher sur les 29 dossiers agricoles ou para-agricoles déposés par les occupants illégaux de la ZAD.

Laisser du temps au temps


En milieu de journée plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées dans le calme devant la Préfecture pour soutenir ces dossiers. Beaucoup parmi elles connaissent les questions agricoles et sont venus demander à l'Etat de laisser du temps au temps pour que les projets s'affinent, qu'on laisse une chance à ce qui s'expérimente sur la ZAD.

Nicholas Bell est venu de loin. Il est membre de la Coopérative Européenne Longo Maï, dans les Alpes de Haute Provence, une coopérative agricole et artisanale autogérée, internationale qui se définit comme alternative rurale et anticapitaliste.

C'est un modèle au niveau international...


"La ZAD est un modèle de micro-société explique-t-il, où il y a une bibliothèque, une crèche, une forge. Un groupe a travaillé sur les haies. Un syndicat de l'ONF (Office National des Forêts) est même venu avec nous sur place hier. Nous voulons soutenir tout ça. C'est un modèle au niveau international. On a l'impression que la Préfète a découvert un monde qu'ils (les services de l'Etat) ne connaissaient pas. Il sont impressionnés par le travail mené ici."

► L'interview de Nicholas Bell



Devant les journalistes présents, les manifestants ont dit leur inquiétude de voir une nouvelle intervention des forces de l'ordres ur la ZAD dégénérer en affrontements violents.

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus