• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Notre-Dame-des-Landes : des vitres brisées à l'Hôtel de région à Nantes

© Capture d'écran Twitter @C_MORANCAIS
© Capture d'écran Twitter @C_MORANCAIS

La présidente de la région Pays de la Loire dénonce des actes de vandalisme commis dans la nuit de jeudi à vendredi à l'hôtel de région, en marge de la manifestation contre les expulsions sur la "ZAD" de Notre-Dame-des-Landes. 

Par Fabienne Even

Christelle Morançais, présidente de la région Pays de la Loire, a tweeté ce vendredi matin pour dénoncer les dégradations, photos à l'appui, de l'hôtel de région, à Nantes. Les vitres du bâtiment ont été taguées et brisées. 

Dans un communiqué, la présidente de la région attribue ces dégradations aux zadistes. Jeudi 12 avril en soirée, une manifestation de soutien aux zadistes a rassemblé environ 120 personnes à Nantes, selon la police.

"Cette nuit, des individus cagoulés se revendiquant de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes ont attaqué l’Hôtel de Région, taguant et brisant à coups de marteaux ses vitres", précise le communiqué.

Un car a également été visé, place du pont Morand, en face de la Préfecture, "les zadistes menaçant de le brûler"

Dans son communiqué, la Région annonce d'ores et déjà qu'elle va porter plainte. Elle réclame 'la plus grande fermeté" de la part du gouvernement et "redemande au Premier Ministre l’expulsion totale des occupants illégaux de cette zone qui demeure à l’heure actuelle une zone de non droit".
 


 

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus