Rentrée des classes : 709 618 élèves reprennent le chemin de l'école dans l'académie de Nantes

© Vanessa MEYER / Maxppp
© Vanessa MEYER / Maxppp

L'heure de la rentrée des classes a sonné pour plus de 12 millions d'élèves en France. Suivront les étudiants et les apprentis. En Pays de la Loire, ce sont ainsi près de 710 000 élèves qui disent au revoir aux vacances d'été.

Par Evelyne Jousset

Dans un premier temps, 709 618 élèves vont prendre la route de l'école, du collège et du lycée en Pays de la Loire, dans le public et le privé. Suivront 135 000 étudiants et 31 700 apprentis.

Côme, 2 ans et demi, a fait sa première rentrée ce undi matin à l'école à la Chevrolière, dans le sud de Nantes. Une rentrée plus facile pour lui que pour sa maman.

"Ça fait un petit pincement au coeur parce que c'est mon petit dernier. Je n'ai plus de bébé. Lui il est content, il voulait qu'on s'en aille, il voulait rentrer le premier, tout va bien", explique la maman de Côme.
Côme a fait sa première rentrée des classes, le 2 septembre 2019 / © France Televisions
Côme a fait sa première rentrée des classes, le 2 septembre 2019 / © France Televisions

Reportage


Les chiffres-clés de cette rentrée en Pays de la Loire

la rentrée des classes dans l'académie de Nantes

Depuis la conférence de presse du ministre Jean-Michel Blanquer, mardi 27 août, on connait les grandes lignes et les priorités de cette rentrée 2019. L'heure est au " défi de l'égalité des chances, défi du bien-être au travail des personnels et défi environnemental. " Selon les termes employés par le ministre. 
 

Parmi les défis 

On s'oriente vers l'école maternelle dès 3 ans pour tous. En Pays de la Loire, il semble que l'on soit à quasiment 100% de scolarisaion pour les 3 ans. 

Le dédoublement des classes sera une autre priorité pour arriver à 12 élèves, par classe, en CP et CE1. Dans la région il y aura 64 classes CE1 supplémentaires, en réseau d'éducation prioritaire. Avec durant l'année des évaluations, pour réduire les situations d'échec scolaire. 
 

Dans la réforme

Selon un fonctionnement assez compliqué, il n'y aura plus de séries dans les lycées. Dès la classe de première toujours des enseignements communs, mais chaque élève devra choisir trois spécialités, en fonction de l'orientation qu'il entend donner à ses études futures. 

Une grande place est donnée à l'école inclusive. Car quel que soit leur handicap le droit à l'éducation pour tous les enfants est un droit fondamental. La loi sur la Refondation de l'école consacre, donc, pour la première fois le principe d'inclusion scolaire. Dans chaque département, un service de l'école inclusive accompagnera au plus près chaque élève en situation de handicap. Il y aura des cellules d'écoutes avec numéro de téléphone dédié. 
 

La journée d'un proviseur  

On le voit sur tous les fronts, à l'affut du moindre problème. Le proviseur d'un lycée est en première ligne en cette rentrée. Portrait d'Alain Richard proviseur du Lycée des Boudonnières à Nantes. Un établissement qui accueille 1900 élèves. 
 
 



  
  

 

Sur le même sujet

Vendée : le Roller-derby

Les + Lus