Cet article date de plus de 4 ans

Restos du Cœur : à Nantes comme ailleurs, la campagne de printemps

Parce que  la pauvreté ne cesse pas à l'arrivée du printemps, les Restos du Coeur posent leurs chariots à la sortie des grandes surfaces cette fin de semaine. Les 10 et 11 mars, nouvelle campagne de collecte de denrées alimentaires dans vos magasins.
Les Restos du Coeur ont posé leurs caddies les 10 et 11 mars pour la campagne de printemps
Les Restos du Coeur ont posé leurs caddies les 10 et 11 mars pour la campagne de printemps
La petite équipe de bénévoles s'est installée à 10h ce matin à la sortie des caisses d'un Intermarché, dans le quartier de l'Eraudière à Nantes. Il y a déjà un peu de monde mais la première mission est de distribuer des tracts à ceux qui rentrent pour leur signaler la présence des Restos du Coeur afin  qu'ils y pensent en faisant leurs courses.
Les bénévoles distribuent des prospectus pour lister les besoins des restos du coeur
Les bénévoles distribuent des prospectus pour lister les besoins des restos du coeur

"Les gens n'hésitent pas à donner" nous dit cette bénévole mobilisée pour cette collecte. Et de nous citer le cas de ces jeunes qui ont demandé un peu d'argent à leurs parents pour acheter une boîte de sardines et la déposer dans le caddie de l'association.

Mais il y a aussi les grincheux. Cette autre bénévole sans doute débutante hésite à tendre son prospectus. Elle s'est fait rembarrer par un client qui ne voulait pas donner. La matinée avance et la bonne bouille de Coluche affichée à la sortie des caisses commence à faire son effet, les articles s'entassent dans les caddies de l'association, lait, pâtes couches culottes...

la campagne débute dans un supermarché à Nantes
durée de la vidéo: 00 min 36
Restos du Coeurs

On a trop souvent tendance à penser que les associations caritatives ont seulement besoin de dons à la mauvaise saison. Mais on mange trois fois par jour tous les jours de l'année, hiver comme été.

En Loire-Atlantique comme ailleurs on a constaté une augmentation des demandes émanants de jeunes, d'étudiants sans ressources qui ne trouvent plus de petits boulots ou de femmes seules avec enfants. En milieu rural, les retraités sont aussi touchés par la pauvreté notamment d'anciens agriculteurs dont les maigres retraites ne suffisent pas à assurer le quotidien.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société restos du coeur