• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Saint-Herblain : une association accompagne les familles ayant un enfant porteur de la trisomie 21.

Élodie Bourdin et ses trois enfants, présidente de l'association « Rien qu'un chromosome en plus ». / © JM Lalier/ France3
Élodie Bourdin et ses trois enfants, présidente de l'association « Rien qu'un chromosome en plus ». / © JM Lalier/ France3

Elodie a adopté 3 enfants porteurs de la trisomie 21. Depuis peu, elle est la présidente d’une association qui aide et accompagne les familles.

 

Par Jean-Marc Lalier

Élodie Bourdin a adopté trois enfants, tous porteur de la trisomie 21, sa journée est bien remplie, pas de quoi s’ennuyer, surtout depuis qu’elle a pris la présidence de l’association  "Rien qu'un chromosome en plus".
 
Anne-Claire Deniaud et sa fille Louison avec Élodie Bourdin présidente de l'association "Rien qu'un chromosome en plus" / © JM Lalier / France3
Anne-Claire Deniaud et sa fille Louison avec Élodie Bourdin présidente de l'association "Rien qu'un chromosome en plus" / © JM Lalier / France3


L’association souhaite soutenir, accompagner et favoriser les échanges entre les familles ayant un enfant, jeune ou adulte, porteur d’une trisomie 21. Elle a aussi d’autres combats : faciliter leur vie à tout âge, mais aussi changer le regard des personnes sur la trisomie 21.

Élodie Bourdin raconte :

Ce qui est compliqué, c’est pas la trisomie 21 des enfants, ce qui est compliqué c’est le regard de l’autre, c’est le fait de gêner, parce qu’on peut être heureux avec un enfant handicapé, c’est ça qui est difficile à gérer, mais pas la trisomie 21.


En trois ans, l'association compte déjà 60 familles adhérentes.

La journée mondiale de la Trisomie 21 aura lieu le 21 mars prochain.

La trisomie 21 (ou syndrome de Down), est une anomalie chromosomique congénitale provoquée par la présence d'un chromosome surnuméraire pour la 21e paire. 

► Le reportage de notre rédaction


 

Sur le même sujet

Nantes : le samedi 6 avril 2019, la vidéo de manifestants pris au piège d'une "nasse" fait polémique

Les + Lus