De Saint-Herblain au Quai d'Orsay : Jean-Marc Ayrault, la fin d'un parcours politique

JM Ayrault a 39 ans quand il est élu et fait basculer Nantes de droite à gauche. C'est François Mitterrand qui lui avait demandé de se présenter, et il l'emporte dès le 1er tour, lui qui avait était élu plus jeune maire de France quelques années plus tôt dans la commune voisine de Saint Herblain.

Par Christine Vilvoisin avec Fabienne Béranger

Et pendant 23 ans, Jean-Marc Ayrault va totalement modifier la physionomie de Nantes qu'il qualifiait en 1989 de belle endormie.
Il va parier sur l'urbanisme, les transports publics et la culture, pour faire bouger les lignes et faire connaitre Nantes. Sa réussite nantaise, c'est d'ailleurs sa carte de visite à l'Assemblée nationale.

Il est élu député en 1986. Il le restera sans discontinuer jusqu'à sa nomination à Matignon. Six mandats pendant lesquels il va cotoyer tous les grands élus de la 5ème République. En 1997, il devient président du groupe socialiste à l'assemblée nationale.  En 2002, il participe à la campagne de Lionel Jospin éliminé dès le premier tour de l'élection présidentielle. Un souvenir cuisant, mais le vent tourne. En 2012, ce proche de François Hollande est récompensé de sa fidélité...Lui le professeur d'allemand qui n'a fait ni Sciences Po ni l'ENA est nommé Premier ministre.

C'est la fin de son histoire d'amour avec Nantes, ému, il abandonne son mandat de maire et passe le flambeau à son premier adjoint.
C'est un Premier ministre populaire quand il arrive à Matignon, il ne le restera pas. Incapable d'appliquer ce qu'il voulait mettre en oeuvre.

Avec Arnaud Montebourg, le divorce est consommé rapidement. Le dossier Florange fait exploser l'unité gouvernementale. Bien sûr, il aura quelques heures de gloire comme le mariage pour tous, ardemment défendu par son ministre de la justice. Mais, en juin 2014, il est remercié et retrouve l'assemblée nationale pendant quelques mois avant d'être nommé au Quai d'Orsay en février 2016.

Un ministre des affaires étrangères trop discret...et la fin d'une vie politique bien remplie. Jean Marc Ayrault présidera bientôt la fondation en mémoire des traites et de l'esclavage, lui qui a été le prmier à réaliser un mémorial pour que sa ville Nantes affronte son passé. Désormais, il va s'intéresser à l'histoire.

Sur le même sujet

Vendée : le Roller-derby

Les + Lus