Téléphone au volant : une opération de sensibilisation à Nantes pour faire connaître la nouvelle loi plus sévère encore

Le nouveau décret paru le 21 mai 2020 est passé totalement inaperçu. C'était une dizaine de jours après le déconfinement. On parlait plus d'une liberté retrouvée que de la répression du téléphone au volant. Cette pratique répandue peut vous valoir maintenant une suspension immédiate du permis.
Téléphoner au volant ajouté à une autre infraction = suspension immédiate du permis.
Téléphoner au volant ajouté à une autre infraction = suspension immédiate du permis. © France Télévisions
Ce jeudi 25 juin, quelques automobilistes tombent dans les filets tendus par les policiers du côté de l'île Gloriette à Nantes... Ils ont de la chance. 

Parce que même s'ils ont été pris en flagrant délit de téléphone au volant, ils ne seront pas sanctionnés à hauteur de ce que la loi désormais prévoit. Les policiers sont là pour une opération de sensibilisation.

Et elle n'est pas inutile. Car l'évolution réglementaire qui est apparue le 21 mai dernier n'est pas mince. Désormais, si vous êtes pris à simplement tenir votre téléphone alors que vous êtes au volant et que vous doublez cette contravention d'une autre liée à votre conduite, les forces de l'ordres peuvent suspendre immédiatement votre permis.

"Aujourd’hui, vous allez repartir avec votre permis, dit ce policier à l'automobiliste stoppé, mais sachez-le pour la prochaine fois, le fait de tenir votre téléphone en main, c’est fini !"
La durée de la suspension du permis sera décidée par la préfecture au cas par cas.
La durée de la suspension du permis sera décidée par la préfecture au cas par cas. © France Télévisions
Pas de téléphone en main pour quelque raison que ce soit et surtout pas de deuxième infraction. Sinon, au revoir le permis, et ce sera à la préfecture de décider ensuite du nombre de mois de suspension, jusqu'à six mois ! Sans parler de l'amende.

"C’est un peu abuser, je trouve, réagit cet automobiliste interrogé. Ça m’arrive de l’utiliser. Parfois, je me sens un peu obligé de le faire."

Oui, mais il faut savoir que l'usage du téléphone au volant multiplie par trois le risque d'accident. Si l'utilisation en système bluetooth est encore possible, il n'empêche que la concentration n'en demeure pas moins perturbée lors d'une conversation téléphonique.

"Il y a une légère augmentation de l’usage du téléphone tenu en main constate Yann Rooryck, référent départemental sécurité routière à la Police Nationale. Les mesures précédentes ont eu peu d’effet sur les conducteurs."

On verra si cette nouvelle mesure se révéle plus efficace...

voir le reportage

Quelques rappels de base 












 
Autorisé ou pas autorisé ?
Est-ce que j’ai le droit de manger ou de fumer en conduisant ?
Non. Tout conducteur doit être en mesure d’exécuter commodément et sans délai les manœuvres qui lui incombent.
Ai-je le droit d’utiliser des oreillettes pour une conversation téléphonique ?
Non, l’usage des oreillettes est interdit, cela peut isoler du bruit environnant et c’est passible d’une contravention.
Puis-je consulter mon téléphone si je suis à l’arrêt à un feu rouge ou dans un bouchon ?
Non, vous êtes dans le flux de circulation, vous n’avez pas à manipuler un téléphone.
Puis-je utiliser un GPS en conduisant ?
Oui mais sans le manipuler.
Puis-je utiliser mon téléphone comme GPS ?
Oui, s’il n’est pas tenu en main.
Ai-je le droit de me retourner pour sermonner mes enfants qui se chamaillent à l’arrière de la voiture ?
Non.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
circulation économie transports téléphonie