Treillières, près de Nantes : cagoulé, un employé tire avec un fusil à deux reprises sur son patron, sans l'atteindre

© C.François France Televisions
© C.François France Televisions

Les faits se sont déroulés le 8 novembre. Un chef d'entreprise qui sortait de son domicile a été la cible d'un homme cagoulé qui a fait feu à deux reprises avec un fusil. L'homme interpellé était, en fait, un employé de la victime.

Par Céline Dupeyrat

L'affaire aurait pu très mal tourner. Il était aux alentours de 7 heures, le 8 novembre dernier, lorsqu'un chef d'entreprise qui sortait de son domicile pour rejoindre son lieu de travail a été la cible de coups de feu, sans être touché.

Accompagné de son fils, l'homme s'est retrouvé face à un individidu cagoulé qui a ouvert le feu à deux reprises, sans l'atteindre. 

Dans la confusion, l'auteur des tirs a pris la fuite dans un véhicule laissé à proximité.
 

La victime a tenté de poursuivre son agresseur

"La victime un temps a tenté de le poursuivre avant de renoncer sur les conseils d'un gendarme, joint par téléphone, auquel il a transmis la plaque d'immatriculation", expliquent les enquêteurs.

L'enquête, immédiatement ouverte a été confiée à la brigade de recherche de Nantes, en lien avec les gendarmes de la brigade de la Chapelle-sur-Erdre.

Les investigations ont rapidement conduit les enquêteurs sur la piste de l'entourage professionnel du chef d'entreprise. Un de ses employés a été identifié comme étant l'auteur des coups de feu.
 

Une perquisition de 4 heures

L'homme a été interpellé le jour même en fin d'après-midi. "Une perquisition de quatre heures a permis de retrouver un fusil. L'individu a reconnu les faits en garde à vue", précise les enquêteurs.

Une information judiciaire a été ouverte. L'employé a été placé en détention provisoire.

Sur le même sujet

Les + Lus