"Un peu d’agacement, de frustration", pour un sticker arraché le HBC Nantes n'a pu jouer son match à Villeurbanne

Les hommes du H ont traversé la France pour affronter Villeurbanne, mercredi 31 août. En vain, puisque la rencontre a dû être annulée à cause d'un sticker arraché, ayant rendu la surface de jeu trop collante pour permettre aux joueurs d'y évoluer.

Presque deux jours de voyage pour rien, et un début de saison avorté. Ce mercredi 30 août, les hommes du HBC Nantes s’étaient déplacés pour jouer un match en 64ᵉ de finale de Coupe de France à Villeurbanne (Rhône), près de Lyon. Programmé à 20 h 30 dans une salle comble, le match qui devait l’opposer au VHA Villeurbanne n’a jamais commencé.

"Pour des raisons techniques et indépendantes de notre volonté, et malgré les efforts fournis, nous n’avons pas été en mesure d’offrir aux joueurs un espace de jeu totalement sécurisé", a précisé ce jeudi le club du Rhône sur sa page Facebook.

Une bande thermocollante arrachée 

Sur décision de la commission d’organisation des compétitions, le match a été annulé parce qu’une bande sponsor thermocollante a été décollée du terrain avant le match, laissant ainsi des traces collantes sur l’espace de jeu, que le club n’est pas parvenu à nettoyer avant le début de la rencontre. Les joueurs n'auraient pas pu évoluer sur une telle surface. 

À cause de cet incident technique, les Nantais ont été privés de leur premier match de saison. Au lendemain de ce loupé, "un peu d’agacement, de frustration", pour Grégory Cojean. L’entraîneur de l’équipe masculine du H déplore cette erreur du club hôte. Pour lui, "ça fait partie des choses qui ne doivent pas se reproduire".

"Pas la meilleure préparation pour jouer le trophée des champions"

D’autant plus qu’à quelques jours du Trophée des Champions, programmé samedi 2 septembre face au PSG, "ce n’est pas la meilleure prépa pour jouer contre Paris ce week-end", confesse le coach. Cet évènement national oppose les vainqueurs de la Coupe de France, en l'occurrence le HBCN, au vainqueur de la Coupe de la Ligue, le PSG.

"On avait organisé notre semaine pour jouer ce match, pour garder les joueurs dans le rythme, donner du temps de jeu à tout le monde, ça faisait partie intégrante de notre préparation"

Grégory Cojean

Entraîneur de l'équipe masculine du HBC Nantes

Bien obligés de s’adapter, les Nantais, rentrés dans l’après-midi, ont dû modifier leur organisation avant le rendez-vous de samedi. "Du coup, on est obligés de s’entraîner ce soir, les joueurs devaient avoir une journée de repos, mais on va s’entraîner ce soir parce qu’il faut garder du rythme et une dose de handball", conclut le coach.

Les modalités de report du match inconnues 

De son côté, sur sa page Facebook, le VHA Villeurbanne a tenu à présenter ses excuses. "Nous sommes conscients de la frustration qui a été la vôtre hier soir et croyez bien que nous la partageons avec vous", a déclaré le club à ses supporters.

Le match annulé, lui, devra bien être reporté, mais où, quand, comment : la Fédération française de handball doit statuer sur ces questions dans les jours à venir.  

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Pays de la Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité