Université de Nantes : le campus Tertre totalement fermé

Manifestation des étudiants contre la loi ORE le 14 février / Illustration / © France 3 Pays de la Loire
Manifestation des étudiants contre la loi ORE le 14 février / Illustration / © France 3 Pays de la Loire

L'université de Nantes l'a fait savoir par la voix de son président Olivier Laboux : le campus Tertre est totalement fermé ce jeudi 15 février.

Par Fabienne Béranger

Mercredi, une partie du campus Tertre avait été fermé après le blocage de certains amphithéâtres par les étudiants.
Décision a été prise par la présidence de l'université de totalement fermer le campus "jusqu'à nouvel ordre".

Le président de l'université justifie cette fermeture par le fait que "en l'état, les conditions de sécurité et de sérénité ne sont plus réunies sur le campus", estimant ne pas être "en capacité d'accomplir nos missions de formation et de recherche."

"Les libertés d'opinion, d'expression, de manifestation sont des droits fondamentaux qui ne sauraient en aucun cas être remis en question", ajoute le président de l'université de Nantes, ajoutant qu' "il est par contre totalement inenvisageable que quelques dizaines d'étudiants et non-étudiants bloquent ainsi l'accomplissement de nos missions de service public et empêchent plus de 11 000 étudiants et personnels de travailler, d'étudier et d'accéder librement à l'université".


Les manifestants s'opposent au Plan Étudiant prévu par le gouvernement, notamment sur la question de la sélection à l'entrée des facs. Pour les organisateurs, l'opération blocage devrait permettre de "concrétiser la protestation contre la réforme" et de "mettre le débat sur la place public de manière incontournable".

Les étudiants appelle à rejoindre le comité de mobilisation à 12h ce jeudi au Pôle étudiant pour organiser l'AG qui se tiendra ensuite à 14 heures au château du Tertre. 

 

Sur le même sujet

Gesvre : une famille d'artistes hors norme les Poincheval

Les + Lus