Notre-Dame-Des-Landes : les mesures de compensation évoquées par la Ministre des Transports

Les manifestants à Saint-Aignan-de-Grandlieu attendaient la Ministre des Transport de pied ferme / © France 3 Eléonore Duplay
Les manifestants à Saint-Aignan-de-Grandlieu attendaient la Ministre des Transport de pied ferme / © France 3 Eléonore Duplay

Lors d'une conférence de presse, la Ministre des Transports présente ce matin à Nantes a lancé quelques pistes concernant les compensations liées à l'abandon du projet de Notre-Dame-Des-Landes.

Par Olivier Quentin

Elisabeth Borne est donc venue ce samedi à la rencontre des élus des collectivités territoriales qui en Loire-Atlantique avaient défendu le projet de transfert de l'aéroport de Nantes-Atlantique vers Notre-Dame-Des-Landes. 

La Ministre des Transports a ainsi échangé dans la matinée avec Philippe Grosvalet le Président du Conseil Départemental de Loire-Atlantique, Christelle Morançais la Présidente de la Région Pays de la Loire, Johanna Rolland Présidente de Nantes-Métropole et pour terminer Jean-Claude Lemasson le Maire de Saint-Aignan-de-Grandlieu.

A l'issue de ces rencontres et avant de partir pour Rennes, Elisabeth Borne est allée visiter l'aéroport de Nantes-Atlantique où elle a répondu aux questions des journalistes.

L'aéroport de Rennes peut connaître un développement...


"On va réfléchir à la nouvelle aérogare, a-t-elle annoncé, à la façon dont la complémentarité doit jouer entre les différentes plateformes (aéroportuaires ndlr) du grand ouest. L'aéroport de Rennes peut connaître un développement vers un million, deux millions de passagers."

Concernant les liaisons ferroviaires, la ministre a précisé qu'un travail était à faire pour que les temps de parcours soient tenus.

"Les élus chacun à leur échelle veulent un projet de développement pour leur territoire, port de Nantes-Saint-Nazaire, développement du numérique, circulation et accès à l'aéroport. On va discuter avec ces élus pour avoir un projet cohérent."

voir l'interview d'Elisabeth Borne Ministre des Transports
Interview Elisabeth Borne


Enfin, sur le sujet sensible des compensations aux habitants les plus impactés par le développement de l'aéroport de Nantes-Atlantique, la Ministre des Transports a eu un échange à ce propos avec le maire de Saint-Aignan-de-Grandlieu. " Il y a des dispositifs pour permettre de prendre en charge l'isolation phonique des habitations mais ils ne prennent pas en charge 100 % des coûts. Pour certaines familles ça peut être une difficulté et c'est ce type de sujet qu'on peut explorer."

Un droit de délaissement 


Elisabeth Borne a enfin évoqué une autre possibilité pour les propriétaires : le droit de délaissement. Ce droit prévu par la loi en cas de réalisation d'un nouvel aéroport pourrait être étendu aux propriétaires dont le bien est situé près d'un aéroport en développement comme Nantes-Atlantique. Il permettrait à ces propriétaires de se faire racheter leur bien.

Reste à en préciser les contours et les détails...

Voir le reportage de la visite de Elisabeth Borne à Saint-Aignan-de-Grandlieu
Visite de la ministre des transports à St Aignan de Grandlieu

Sur le même sujet

ITW Henri Jauver COCETA

Les + Lus