Cet article date de plus de 3 ans

A la Plaine-sur-Mer la pêche à pied sous contrôle

Les affaires maritimes étaient sur le terrain ce mercredi pour une opération de contrôle à la Plaine-sur-Mer. Le coefficient de marée redescend ce jeudi 11 octobre mais il y a toujours foule sur les rochers et les plages. Les agents de l'Etat sont aussi présents pour des opérations de contrôles.
S' il n'y a pas d'âge pour se mettre à la pêche à pied, il y a des règles. Sur les outils par exemple. On ne fait pas n'importe quoi pour décoller une huître de son rocher aussi revêche soit-elle.

C'est pour diffuser ce type de messages que les affaires maritimes organisait, mercredi 10 octobre, une opération d'information et de prévention auprès des nombreux pêcheurs présents sur les estrans du littoral.

L'occasion de rappeler et d'expliquer l'arrêté de 2017 qui harmonise les règles sur les deux départements côtiers de la région. " On a fait quelques petits rappels à la loi. Il y a des gens qui utilisent encore des marteaux, des burins, des ciseaux à bois. Le râteau a toujours été interdit en Loire-Atlantique. En revanche il était autorisé en Vendée. Du coup on a harmonisé. Cet outil est désormais interdit dans les deux département", précise Marc Gallene, chef du Pôle Contrôle Délégation Mer et Littoral de Saint-Nazaire.

Le poids aussi est réglementé. 5 kilos maximum. Pas un gramme de plus. En cas d'excès les pêcheurs sont invités à rejeter le surplus sur le gisement. Ces infractions peuvent faire l'objet d'un procès verbal. Pour cette fois, les agents on été cléments et se sont contentés de distribuer de la documentation aux amateurs trop gourmands.

Sur les 800 contrôles effectués ce mercredi 10 juillet, 70 kilos de coquillages ont été remis à la mer. Et 70 outils remisés dans le coffre des voitures.

Le non respect de la réglementation relative à la pêche à pied de loisir expose le contrevenant à une amende pénale allant jusqu'à 22 500 euros. et ou une sanction administrative( amende jusqu'à 1500 euros par infraction, saisie des outils et des captures).




 
Le guide du bon pêcheur
​​​​​​Au sens de la réglementation en vigueur, est autorisé comme pêche maritime de loisir à pied, la pêche dont le produit est déstiné à la consommation exclusive du pêcheur et de sa famille et ne peut être colporté, exposé à la vente, vendu sous quelque forme que ce soit, ou acheté en connaissance de cause.
Elle est exercée à pied sur le domaine public maritime ainsi que sur la partie des fleuves et rivières où les eaux sont salées.
Elle implique pour le pêcheur une obligation générale de remise en étét du site de pêche qui comprends:

- La remise en place des pierres retournées

-Le rebouchage des trous genérés par la pêche

-L'absence de dégradation des habitats naturels sensibles
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pêche économie pêche loisir sorties et loisirs sécurité société