Rentrée à Rougé : les parents d'élèves occupent l’école après la suppression d'une classe

Les parents d'élèves de l'école 1,2,3 Soleil de Rougé réclament la réouverture d'une classe / © DR
Les parents d'élèves de l'école 1,2,3 Soleil de Rougé réclament la réouverture d'une classe / © DR

A Rougé, dans le nord de la Loire-Atlantique, les parents d'élèves ont découvert qu'une des quatre classes de l'école publique, 1,2,3 Soleil, avait été supprimée. Alors que le seuil de fermeture légal n'était pas atteint. 

Par Evelyne Jousset

74 élèves étaient présents ce matin dans la cour de l'école, 1,2,3 Soleil. Un chiffre qui ne devait pas justifier de fermeture définitive. Or, cette décision a été prise en janvier, à un moment de l'année où l'on fait une prévision d'effectifs pour la rentrée prochaine.

En Juin, des arrivées de nouvelles familles dans la commune auraient pu laisser croire qu'une fermeture n'était pas nécessaire. Les parents d'élèves accusent l'inspection académique de n'avoir pas tenu compte de la réalité de cette rentrée. 

Réunis en assemblée générale à 18h, ils ont décidé d'occuper l'école jusqu'à Mercredi 5. Ce jour-là aura lieu une réunion à l'Inspection Académique de Nantes, afin de décider de la réouverture ou non de cette classe. 
 

Sur le même sujet

Chasse : les sangliers de la discorde

Les + Lus