Rezé : la Ressourcerie, une solution économique pour l'achat de fournitures scolaires

À l'approche de la rentrée scolaire, un magasin propose d'acheter des fournitures de seconde main, pour économiser et lutter contre le gaspillage.
Acheter les fournitures d'occasion, c'est aussi éviter le gaspillage. L'argument écologique convainc certaines familles.
Acheter les fournitures d'occasion, c'est aussi éviter le gaspillage. L'argument écologique convainc certaines familles. © Killian Moreau - France Télévisions

Acheter des fournitures, c'est un rituel qui coûte souvent cher aux parents. Pour un enfant entrant en sixième, le budget moyen est par exemple de 199,34 euros selon l'association Familles de France. Mais ce coût élevé n'est pas une fatalité. Des structures vendent des fournitures de seconde main à des prix très avantageux.

C'est le cas de la Ressourcerie de l'île, à Rezé, une association à but non lucratif née en 2008 dont le but est de collecter, trier, valoriser, puis vendre les objets du quotidien. Entre 3,8 et 4 tonnes de dons y sont valorisés chaque jour d'ouverture. 

Ici, une calculette coûte 4,40€ au lieu de 50€ à l'état neuf. Marché conclu pour Alexandre, assistant d'un professeur de mathématiques au lycée : "C'est intéressant, je peux en récupérer quelques-unes pour les élèves, quand ils ont oublié la leur c'est toujours utile."  

L'argument écologique a convaincu certains parents d'acheter des fournitures d'occasion. "L'année dernière, on a tout acheté en neuf. Ca coûtait cher mais surtout, écologiquement c'était catastrophique". Mahé, un futur collégien est lui aussi séduit par l'initiative : "ça évite de jeter et ça fait du gaspillage en moins, c'est vachement pratique."

L'initiative séduit de nombreuses familles. "Les fournitures partent assez vite, on a eu la chance d'avoir beaucoup de monde ce week-end et en début de semaine", se réjouit Sophie Marliac, responsable la Ressourcerie de l'île. D'autant plus que cette année, le montant de l'aide versée par la CAF n'est plus majoré de 100€,  comme l'année dernière à cause de la crise sanitaire. 

Les ventes de seconde main se poursuivront même après la rentrée à la Ressourcerie. Le début du mois de septembre sera consacré aux étudiants avec 10% de remise sur l'ensemble de la boutique. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rentrée scolaire éducation société économie écologie environnement