A Saint-Nazaire, Ben Le Chapus détourne les déchets plastiques pour en faire des instruments de musique

Publié le
Écrit par Elodie Soulard

A l’affût des déchets, l'artiste nantais Ben le Chapus détourne les objets plastiques pour en faire des instruments de musique. Il vient de passer une semaine en résidence à Saint-Nazaire pour peaufiner son spectacle "Orchestre plastique".

Sonoriser des masques chirurgicaux, ou bien encore transformer des sachets de nouilles chinoises en caisses claires. Voilà quelques unes des drôles d’idées sonores de Ben Le Chapus , un artiste nantais.

Le trentenaire, un brin déjanté, accro à la déchetterie de son village du vignoble nantais, a eu une idée, il y a un an et demi : créer un orchestre plastique. Objectif : "Parler des déchets plastiques d’une façon poétique, festive sans être moralisateur, revendique l’artiste. La gestion des déchets est  un enjeu contemporain".

 

Résidence technique pour sonoriser les déchets plastiques

Musicien intermittent depuis une dizaine d’années, Ben Le Chapus se décrit comme "un chansonnier-poète".

Ce vendredi 8 avril prend fin sa petite semaine de résidence au Vip, la salle de concert dans la base sous-marine de Saint-Nazaire. "Une résidence technique", précise Ben Le Chapus.

Avec trois techniciens, ils ont mis au point la sonorisation des déchets, "pour que ce soit agréable à l’écoute". Ce spectacle se compose de douze chansons festives sur la fin du Monde, entrecoupées de quelques tirades. Comme "Quittez la Terre avant qu’elle n’explose. Venez dans ma soucoupe volante !"

durée de la vidéo: 00 min 22
Ben Le Chapus


Bouteilles de coca, pailles et jouets pour enfants

Derrière sa table à repasser rose bonbon, qui lui sert de table de mixage, l’artiste s’en donne à cœur joie. Jouets pour enfant, pailles, bouteilles de produits d’entretien. Tout objet plastique peut potentiellement se transformer en un instrument de musique. "Tu prends des bouteilles de coca de 75 cl. Tu les gonfles plus ou moins avec une pompe à vélo. Plus la bouteille est grosse, plus la note est aigue", raconte le musicien.

durée de la vidéo: 00 min 14
Ben Le Chapus

Cet instrument s’appelle le Coca Fun. Un best seller dans les écoles où Ben Le Chapus intervient.

Cette année, le Nantais a travaillé avec des 6e Segpa et une classe Ulis du collège Jean-Moulin à Saint-Nazaire. "On a fabriqué une clarinette avec des objets plastiques. On a écrit et enregistré une chanson sur la thématique du recyclage. Le point d’orgue aurait été de poursuivre le projet pendant cette résidence. Mais avec le confinement, ça été annulé".

A la fin de cette résidence, Ben Le Chapus devait présenter son projet à des programmateurs pour vendre son spectacle. Annulé aussi.

Pour ceux que l’Orchestre plastique intrigue, rendez-vous, si la situation sanitaire le permet, le 5 juin à Montaigu en Vendée, au festival les Pestaculaires ; le 27 juin à Notre-Dame-des-landes au festival Land art.